Solange Kékéli COGBÉ (D)

"Avec un effectif de 500 poulets au départ, j'ai réalisé en 3 mois, un chiffre d'affaire de 1, 8 millions puis l’an, 7,2 millions F.cfa. À ce jour, j'ai un cheptel de 3500 poulets dont 500 poules reproductrices ; 50 coq géniteurs ; 1000 poussins en démarrage; 500 poulardes et 1500 poulets près pour la vente", lance –t-elle à agridigitale toute souriante.

Et justement pour cette période de fêtes de fin d’année, la jeune Solange compte reverser sur le marché local ses poulets de chairs pour le bonheur des ménages.

Lire aussi : Avec 1000 poules pondeuses, vous gagnez 300.000 F/mois

"Ces poulets de chair sont également transformés pour faire les saucisses de volailles", informe la jeune entrepreneure. 

Vite rentrer dans ses fonds avec un bénéfice consistant

Solange dans sa ferme

Chef production de l'entreprise Merveille des Temps, Solange dispose d’une ferme à Apedokoe-Gboamamé (banlieue ouest de Lomé) et réalise annuellement un chiffre annuel de plus de 20 millions F.cfa.

Elle emploie 4 agents permanents et 5 temporaires. " J'ai choisi de me lancer dans l'élevage parce que c'est un domaine qui créé l'emploi, l'autosuffisance alimentaire, de la valeur ajoutée, l'autonomie financière bref d'énormes débouchées", a-t-elle souligné. 

La jeune Solange témoigne que "la production des poulets de chair ou race améliorée permet de rentrer dans ses fonds déjà à partir de 2 mois et avec un bénéfice consistant".

Aucune activité n’est destinée pour un sexe

Solange Kékéli COGBÉ pense qu’aucune activité n'est destinée à un sexe  donné et encourage la jeunesse à rester dans la dynamique de persévérance pour accomplir ou matérialiser leur vision.

"L'entreprenariat féminin de nos jours constitue un point fort pour la nation mais il faut savoir comment s'orienter pour cultiver une chaîne de valeur et créé des emplois", a-t-elle conseillé.

Sa vision aujourd’hui, c’est d’être et de rester l'entreprise avicole de référence au Togo. Elle compte produire à l'avenir 6000 poulets par mois et mettre en place une unité d'abattage et corriger les habitudes alimentaires nationales.

Mots-clés :

2 Contribution(s)

  1. Maba Adama say:

    Je suis débutent dans le domaine agricole j'aimerais plus de détails pour réussir dans l'élevage des poulets de chaires et pondeuse.. Je au Burkina a Bobo Dioulasso....

    11/09/2019 12:48:28
  2. WARDJA Abdou kader say:

    je manque de mots pour dire grand merci à notre STAR KING MENSA. Ceci prouve qu'il est vraiment rattaché à son pays (système d'éducation appliqué dans notre pays). Je m'adhere à 100% à ce souhait/suggestion de réviser le système éducationnel de notre pays en me basant sur un amer constat connu de tous. Nos dirigeants prônent aujourd'hui L'ENTREPRENEURIAT DES JEUNES. C'est très bien. Mais sur 50 jeunes financés par exemple, qu'avons nous comme résultat??? A peines 5/50 emergent. Or en réalité ces financements ont pour objectif de permettre aux jeunes bénéficiaires de s'autoemployer et de créer de l'emploi aux autres afin de contribuer à la réduction du chômage. POURQUOI Ces derniers ne réussissent pas ??? PARCE QUE notre système d'éducation ne nous apprends pas LE BUSINESS comme le système anglophone. Je conclus en disant QUE dans LA MESURE DU POSSIBLE, si nos dirigeants ACCEPTENT de réviser VRAIMENT notre système d'éducation en incluant LE BUSINESS comme nous le souhaitons, je PARIE que les années à venir (d'ici 20 ans) nous aurons réduit EFFECTIVEMENTà plus de 60% le CHÔMAGE DES JEUNES. Encore une Merci à STAR KING MENSA!!!

    28/08/2019 10:14:42

Votre avis