Daniel Agblevon (G) recevant les félicitations de sa maman

Une unité moderne de production du "bon Pain" à base du Manioc, du Soja est mise en place et inaugurée ce lundi à Zanguera  (19 km de Lomé). Le  projet de rénovation a débuté depuis 2013 et a pris fin avec la sortie ce jour, du bon pain, des fours de cette boulangerie ultra-moderne.

"Elle était dans la fabrication des pains salés et sucrés mais de façon traditionnelle.  Et nous ses enfants avions grandi dans le métier puisque depuis le bas âge, on l’aidait dans la production et la commercialisation", témoigne M. Agblevon.

Lire aussi : Des orangers pour garantir une retraite dorée aux fonctionnaires

"J’ai voulu prendre la relève en le modernisant et apportant une touche particulière qui est l’apport de la farine de manioc dans le but aussi de valoriser nos cultures. Nous disposons actuellement de trois points de vente : le premier à Agbalépédo, le second derrière le nouveau marché d’adidogomé et le dernier point à kpalimé. Pour l’instant, Nous tournons autour de 250 clients", poursuit le jeune Daniel

Pour lui, cette boulangerie tentera de valoriser les cultures terroir à savoir outre le manioc, la fabrication du pain à base de la banane plantain et de l’avocat. L’entreprise tourne à plein régime avec 08 emplois permanents dont 02 experts venus de l’extérieur.

Daniel invite tous les jeunes qui veulent entreprendre, de miser beaucoup plus sur l’entrepreneuriat participatif, de se mettre ensemble et d’unir leur force. "Toute cette installation est mise en place sur fonds propre de la famille sans financement. J’ai tendu la main fatiguée. Les banques attendent toujours que tu commences avant qu’elle te finance et parfois c’est un peu malheureux pour nous", déplore –t-il.

Et pour la maman de Daniel aujourd’hui dans la soixantaine et qui a passé toute sa vie dans ces fours, c’est un ouf de voir son fils, ranimer cette boulangerie qui offrira du bon pain "Sakomi" à toute la population togolaise. Elle part ainsi pour une belle retraite!

------------

Sandali P. de retour de Zanguera

Votre avis