Kossi Djifa Hounkanli; Directeur régionale de l'agriculture (région maritime)

"Essentiellement, les spéculations développées sont les céréales dominées par le maïs dans les zones Yoto, Avé et bas-mono. Également  une forte dominance du manioc dans le Vô, Lacs, Yoto, et une partie de l'Avé et Zio", indique –t-il à agridigitale.

Il note également, "une forte mobilisation au niveau des cultures maraîchères essentiellement dans le golfe, Zio et une partie de l’Avé". "En termes de fruits, la région maritime occupe une importante place surtout quand il s'agit de l'ananas qui prend toute la zone nord de la région (Zio, Avé, yoto).

Renforcer la synergie des acteurs

Kossi Djifa Hounkanli compte mettre ses nombreuses années de responsable de planification et  suivi évaluation sur des projets pour développer les potentialités agricoles de la région.

Son premier challenge, renforcer la synergie entre tous les acteurs du monde agricole en lien avec l’axe2 du Plan national de développement (PND) et la vision stratégique du ministère.

"Sur le volet transformation, au moins 60% des entreprises se retrouve dans la région maritime. Toutes ces unités de transformation ne font que tirer la production et constituent des marchés sûrs pour les producteurs. Avec ces  microentreprises, il est important d’être plus proche d’eux et de voir comment ils arrivent à se débattre sur le marché face à la concurrence persistante", souligne –t-il.

Il promet d’établir un lien entre les producteurs et ces microentreprises afin de créer une mise en relation qui facilitera la recherche de marchés pour les producteurs mais aussi la garantie de la matière première pour ces entreprises.

"Nous les invitons surtout à développer des stratégies interne de communication en dehors des foires, à travailler sur la qualité de leurs produits", suggère –t-il. L’engagement de la jeunesse dans le secteur de l’agriculture est pour lui, une source de motivation supplémentaire pour réussir sa lettre de mission.

------------

Sandali P.

Votre avis