Dona Edeh Etchri, promoteur de la plateforme e-agribusiness

L’agriculture de précision est la voie royale pour attirer davantage la jeunesse africaine à se lancer dans le secteur. Pour y arriver, il faut des ressources humaines de qualité. Il ambitionne former 500 pilotes de drones d’ici 2025.

Un défi qui prend corps avec l’ouverture à Lomé d’une formation en pilotage de drones dont la rentrée fixée au 11 novembre prochain. Les inscriptions ont déjà démarré depuis le 21 octobre.

"Seul en tant que responsable de e-agribusiness, je ne pourrais pas conduire tous ces drones dans toutes les régions ce n'est pas possible. Il faut pouvoir former une nouvelle génération qualifiée pour pouvoir rendre service aux agriculteurs. Il y a aussi les agropoles et le PND qui misent sur la technologie. Cette formation est vraiment une aubaine pour les jeunes en quête d'emploi mais aussi à la recherche d'une meilleure opportunité dans le secteur agricole", rassure l'initiateur.

La formation en pilote de plaisir, pilote agricole et en agriculture de précision s’adresse aux apprenants du Togo et de la sous-région, passionnés des nouvelles technologies d’information et de communication appliquées à l'agriculture, plus spécifiquement l'utilisation des drones dans le secteur agricole.

Lire aussi : Comment devient-on pilote de drone ?

"À part les jeunes, nous invitons les techniciens agronomes, les ingénieurs agronomes, les coopératives, les agriculteurs eux-mêmes, aussi bien les salariés intéressés par ce domaine à venir s’inscrire. Il suffit d'avoir un peu de passion et en fonction de votre capacité d’apprendre très vite, vous pourriez toute suite devenir un vrai pilote de drone professionnel avec des connaissances assez poussées sur le domaine", martèle Dona.

Les modules de la formation

Les apprenants seront outillés sur comment utiliser un vrai GPS professionnel ; comment cartographier les parcelles avec des applications et comment faire la même opération avec les drones ; comment détecter des maladies sur un champ ; prodiguer des conseils à l'issue de ce scan, prescrire un traitement pour un champ et comment utiliser le drone pour pulvériser les champs.

"Ils deviendront en quelque sorte des docteurs des champs qui posent d'abord un diagnostic en faisant en même temps une analyse. Ensuite, ils vont prodiguer des conseils sur comment résoudre ces problèmes et suggérer un traitement qui convient pour pouvoir éradiquer le mal. Ils seront aussi capables de savoir comment à base des images, on peut faire des prévisions de récolte et de rendement", détaille-t-il.

Il est également prévu la maîtrise des systèmes d'information géographiques ; comment effectuer des mesures sur le sol et la création des fiche de collecte numérique jusqu'au déploiement des solutions voire le management des agents de la logistique et de tout ce qu'il faut pour organiser une collecte de bout en bout.

La formation va durer 3 à 6 mois et 95% des cours seront effectués en ligne afin de permettre à chaque apprenant de disposer des ressources où qu'il soit dans le monde entier afin de pouvoir apprendre.

Spécialement pour cette première promotion, la société chinoise de fabrication de drones, Quanfeng aviation (partenaire du centre) promet d’accueillir les deux meilleurs en stage en Chine à la fin de la formation.

-------------

Appelez +228 92929285/ ecolededrone_ao@e-agribusiness.com

Votre avis