King Papavi Mensah en pleine prestation (@DR)

L’artiste de la chanson togolaise, King Papavi Mensah s’engage de toutes ses forces à porter haut et fort cette lutte. Il propose d’emblée à ‘l’Etat  d’attribuer aux célébrités des terres cultivables’ pour retenir les candidats à l’immigration et inciter les médias à raconter leur réussite.

Au Togo, le roi de la musique rêve d’un palais des congrès de Lomé (plus grand salle de spectacle de Lomé) archicomble décoré avec des produits issus des champs Togolais pour récompenser les meilleurs acteurs du secteur.

Bien qu’occupé ces jours-ci à faire les derniers réglages pour la sortie de son nouvel album prévu pour octobre prochain, il  propose trois recettes originales  pour répondre aux défis de la sécurité alimentaire et d’employabilité des jeunes. 

Rôle des grandes entreprises

King Mensah estime que les grandes entreprises du pays doivent nécessairement mettre la main à la pâte en donnant le bon exemple. L’Etat à la limite pourrait leur imposer la conduite à tenir et ce, en conformité avec sa feuille de route.

"Je pense que toutes les grandes sociétés du pays doivent avoir leur propre champ et unité de transformation où ils feront travailler des jeunes dans de meilleurs conditions et qui seront payés comme de vrais employés avec des fiches de paie, des bulletins de santé et une retraite assurée. Les premiers clients de ces entreprises seront bien évidemment leurs propres employés mais ils peuvent produire à grande échelle et diversifier leur source de revenu", confie-t-il à agridigitale.

Instaurer "Togo Agriculture Award"

Ensuite, son deuxième ingrédient vise à créer des champions dans le secteur agricole tel que chanter par le gouvernement.

"Il faut vraiment faire rêver les gens. Pour cela, on doit absolument instaurer Togo Agriculture Award pour récompenser les meilleurs acteurs du secteur, comme on le fait pour le football et la musique. Si à la fin de chaque année on récompensait les meilleurs par filière en leur accordant un certain nombre de facilités du point de vue financier, matériel et d’accès au marché, vous allez voir que les jeunes seront beaucoup plus intéressés à apporter un coup de main à leur parent dans le champ que d’aller faire zémidjan (taxi moto) en ville parce qu’ils savent qu’à la fin, ils seront récompenser", démontre-t-il.

"Au niveau de l’Etat, on peut attribuer aux différentes célébrités du pays (dans le domaine du sport ou de la musique par exemple), des terres cultivables. Au lieu que nos médias se mettent à montrer à longueur de journée les images impressionnantes de l’occident pour renvoyer les jeunes du pays,  on ferait mieux de multiplier des émissions pour montrer aux jeunes ces célébrités en train de faire l’agriculture, l’élevage ou la pêche. C’est certains que les fans vont suivre", insiste-t-il.

La formation, un impératif ! 

Le dernier point et non pas des moindres, c’est la formation. D’ailleurs le roi’ de la musique Togolaise n’est pas un fervent admirateur du système éducatif tel que pratiqué au pays.

Un système éducatif désuet, dépassé et pas adapté à l’évolution du pays. Les programmes d’éducation relevant pour la plupart d’une autre époque.

"Si vous prenez notre programme scolaire aujourd’hui, il y a beaucoup de choses dont on peut se passer et introduire des choses plus pratiques en agriculture, élevage, pêche ou artisanat. À défaut de cela, on peut mettre à contribution les établissements scolaires où pendant les vacances, on inculque tout cela aux enfants", suggère-t-il.

Il envisage bientôt créer une école d’artiste et n’écarte pas l’idée de se lancer dans un projet agricole d'envergure. La volonté politique seule ne suffit plus, mais de l’action politique pour faire bouger les lignes.

--------------

Anani E.

4 Contribution(s)

  1. Yves Aubaud say:

    Très bonne idée de départ et aussi sur les objectifs. J'ai d'autres idées également à partager. Exple : les Groupements fonciers agricoles - impliquer les qques personnes très riches/Togo dans ces groupements (garantir leurs apports par la valeur des terres, pas d'intérêts distribués, pas de possibilité de spéculer sur la valeur des terres....etc). Bien solidairement.

    29/08/2019 10:36:06
  2. TSEVI EULOGE say:

    Oui Mon Roi de l'action politique et non plus de la volonté politique Il est grand temps que nos mentalité change Puisse le Saint Esprit vient féconder l'intelligence de nous Togolais "Dirigeants comme Dirigés" et que ce beau Rêve advienne pour notre cher TOGO "L'OR DE L'HUMANITÉ" Que Dieu te bénisse KING

    28/08/2019 16:45:03
  3. Yaovi say:

    Puisse ces idees prendre vie. Ce serait génial pour le pays !

    28/08/2019 08:27:16
  4. KAMOKI / MARIN say:

    J'ai lu avec satisfaction cette idée géniale du Roi de la musique KING Mensah.Tout comme si ses idées étaient déjà opérées.J'ai hate de voir ce jour se lever. Bon courage à cet ingénieur des recherches d'idées!

    27/08/2019 15:15:29

Votre avis