Réduire l'importation du riz en augmentant la production locale

Selon le site, le Premier ministre du pays a reconnu que "C’est en effet triste car nous pouvons cultiver du riz n’importe où au Ghana" et que "cet argent aurait pu être utilisé à l’importation de machine et de médicament.. ". Info à découvrir en intégralité sur Commodafrica.

Toujours sur le riz, Le Monde révèle que malgré la fermeture de la frontière entre Bénin et Nigeria, le trafic de riz perdure.

"En tentant de briser la contrebande, le géant économique espère voir augmenter sa production de céréale, très insuffisante pour nourrir 190 millions de Nigérians. A la frontière d’Owode, entre le Bénin et le Nigeria, les conducteurs de motos-taxis sont devenus de dangereux criminels aux yeux des autorités nigérianes : ils trafiquent le riz du Bénin avec l’ingéniosité et l’audace de revendeurs de cocaïne", écrit Le monde Afrique.

En Europe, Terre-net, renseigne que le Polonais Janusz Wojciechowski,est devenu le nouveau commissaire à l’agriculture.

"Ursula van der Leyen, la nouvelle présidente de la Commission européenne, a attribué le portefeuille de l’agriculture au Polonais Janusz Wojciechowski. Membre de la Cour des comptes européenne, il a été député européen et vice-président de la commission de l’agriculture entre 2004 et 2016", détaille terre-net dans sa rubrique actualité.

Enfin, la 34ème journée du Cilss a été célébrée cette année sur le thème "Accroître la productivité des terres par la promotion de solutions innovantes de lutte contre l’ensablement et la pollution des cours d’eau au sahel et en Afrique de l’ouest".

Le président en exercice, Roch Marc Christian kabore a délivré un important discours à découvrir dans cette vidéo.

Votre avis