Johnson Kueku-Banka, directeur général du Centre togolais des expositions et foires de Lomé (Image AGD)

"Le e-commerce ou le commerce électronique est tout simplement l'utilisation de l'internet comme plateforme de vente, d'approvisionnement et d'échange d'information. Il constitue aujourd'hui le plus gros  marché au monde en tant qu'activité commerciale et joue un rôle important de catalyseur de la croissance économique et mondiale avec plus de 12℅ des ventes totales réalisées au premier semestre de l'année 2019," explique Johnson Kueku-Banka, directeur général du Centre togolais des expositions et foires de Lomé à l’ouverture officielle de la 16ème foire internationale de Lomé ce lundi.

Démarrée depuis vendredi, cette édition rassemble pour l'heure, 870 opérateurs économiques issus des différents secteurs d'activité notamment l’agriculture, l'agro-business, l’industrie, les BTP, le commerce, le tourisme et particulièrement le secteur du commerce électronique autour du thème, le "e-commerce pour une forte expansion des échanges".

Lire aussi : 50% de réduction pour les acteurs du e-commerce

Jusqu’au 09 décembre 2019, des hommes et femmes d'affaires venus des quatre coins du globe parleront du commerce électronique au Centre togolais des expositions et foires de Lomé (CETEF).

Ouverture officielle de la 16ème foire de Lomé

"Nous avons donc retenu ce thème pour, au plan national, réveiller les esprits sur ce phénomène positive que constitue le e-commerce et aussi inciter les opérateurs économiques, le public, bref, le monde des affaires à épouser ce concept qui, à coup sûr, leur permettra d’optimiser les gains de leurs activités," justifie Kueku-Banka.

La volonté politique au rendez-vous

Avant de mettre en exergue les différentes mesures prises par le gouvernement pour favoriser le commerce électronique, le ministre du commerce, Kodjo Adedze a d’abord relevé l’augmentation significative du marché de l’internet et le développement constant de l’internet mobile.

Ensuite, il a énuméré quelques mesures prises par le gouvernement pour favoriser le commerce électronique dans le pays.

Il s’agit entre autres de la dotation en 2017 d'un point d'échange internet (IXP), de la loi 2017-006 du 22 juin 2017 relative à l'orientation sur la société de l'information et la loi 2017-007 du 22 juin 2017 relative aux transactions électroniques (LTE) promulguées et dont les textes d’applications ont déjà été adoptés.

"Il est à l'intersection de la volonté du gouvernement d'une part de renforcer les tics et d'autres parts de favoriser le commerce, l'entrepreneuriat et l'emploi des jeunes, trois thématiques présents dans l’ensemble des outils politiques de développement," renseigne-t-il.

Pour améliorer les performances du Togo dans le domaine du e-commerce, Kodjo Adédzé invite les exposants à suivre les communications et panels prévus.

"J'ai un site web et une page Facebook sur lesquels je partage et les gens font des commandes mais je ne fais pas encore du e-commerce. J'espère qu'à la fin de cette foire, je serais bien outiller pour m'y lancer pleinement et profiter des avantages", confie à agridigitale, Louise Edoh-Alove, exposante rencontrée dans son stand.

------------

A.E/P.S/G.H/V.A/R.S

Mots-clés :

Votre avis