Le conseil d'administration et le personnel de soutien du prix Al Sumait (image http://www.alsumaitprize.org/)

Selon le conseil d’administration du Prix Al-Sumait, les gagnants du cycle 2019 de cette récompense ont été identifiés pour leur engagement dans le domaine de la sécurité alimentaire, et en reconnaissance de leur travail exemplaire dans le développement de l’agriculture sur le continent africain.

Initié en 2013 par son Altesse l'Émir du Koweït Cheikh Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, le prix Al-Sumait pour le développement de l'Afrique vise à récompenser les initiatives novatrices et inspirantes, ainsi que les recherches menées par des personnes ou des institutions qui s’attaquent aux défis du continent africain.

Ce prix récompense et honore les personnes ou institutions qui contribuent au développement économique et social, au développement des ressources humaines et au développement des infrastructures en Afrique.

Du riz à haut rendement en Côte d’ivoire

Le Centre du riz pour l’Afrique joue un rôle important dans l’amélioration de la sécurité alimentaire en Afrique, y compris sa production de nouvelles variétés de riz enrichies en vitamine A, à haut rendement et résistantes au climat.

Lire aussi : Un ministre du Riz en Côte d’ivoire

Le centre a pris la tête de l’organisation panafricaine pour la recherche sur le riz, qui s’engage à améliorer les moyens de subsistance en Afrique grâce à la science et à des partenariats efficaces ayant pour objectif d'améliorer l’économie du riz en Afrique et pour sa participation à un partenariat de recherche mondial pour un futur avec une meilleure sécurité alimentaire.

Grâce à ses recherches appliquées et à ses programmes d’éducation, le Centre prépare la prochaine génération de professionnels de la recherche alimentaire et de la recherche sur le riz en Afrique.

Des travaux innovants sur le haricot à Nairobi

L’Alliance panafricaine pour la recherche sur le haricot (PABRA) basé à Nairobi (Kenya) est reconnue pour son réseau de scientifiques et de médecins spécialisés dans l’amélioration de la productivité, de la transformation et de la chaîne de valeur des haricots dans toute l’Afrique.

L’Alliance mène divers travaux de recherche innovants pour une adoption efficace et une gestion durable des petites entreprises agricoles.

La PABRA a augmenté l’intégration d’un composant légumineuse important aux systèmes agricoles, qui améliore la fertilité du sol et les qualités nutritionnelles et qui sert comme facteur de résilience dans les environnements arides et enclins aux sécheresses.

------------

F.G
 

Votre avis