Le Brésil pratique une agriculture respectueuse de l'environnement

"Pendant ces deux derniers siècles, depuis 1822, notre pays s'est beaucoup développé, d'une telle manière que nous sommes considérés, actuellement comme une nation émergente, étant parmi des dix plus puissantes économies de la planète", a-t-il salué.

Lire aussi : Le Brésil a le plus grand troupeau au monde

Pays très vaste (8,5 millions de km2), soit le cinquième plus grand pays du globe, le Brésil est devenu le premier pays à obtenir du fonds vert pour le climat 96 millions de dollars pour une meilleure protection de l’environnement.

"On doit aussi avoir à l'esprit que ces dernières décennies, le Brésil a développé sa capacité à concilier production agricole et protection de l'environnement", s’est-il félicité.

Il a dévoilé que "plus de 60% du territoire brésilien est couvert de végétation d'origine, avec des activités agraires limitées à environ 30% du territoire, dont 8% pour toute l'activité agricole du pays et environ 22% pour l'élevage (un taux très inférieur à celui relevé dans les pays européens)".

Lire aussi : L’amidon d’igname désormais très convoité par les industriels

Aujourd’hui, le Brésil veut s’ouvrir davantage aux pays africains dont le Togo où il finance le projet Coton4+Togo et faire venir les hommes d’affaires à y investir dans divers domaines dont  agricole.

Un Forum d'affaires est attendu pour le premier semestre de 2020 dans le cadre du Plan national de développement (PND).

Votre avis