Johnson Kueku-Banka, Directeur du Centre togolais des expositions et foires de Lomé

Justement, le e-commerce englobe toutes les transactions commerciales s’effectuant sur Internet à partir des différents types de terminaux (ordinateurs, tablettes, smartphones, consoles, TV connectées).

La Fevad estime que le chiffre d’affaires du e-commerce dépassera les 100 milliards d’euros en 2019. L’Afrique et plus particulièrement le Togo n’est pas en marge de cette tendance mondiale du commerce électronique.

Johnson Kueku-Banka, directeur du centre togolais des expositions et foires de Lomé (Cetef) l’a si vite compris. Le e-commerce sera le thème au cœur de la 16ème Foire internationale de Lomé (FIL2019) qui s’ouvrira dans exactement 24 jours, soit du 22 novembre au 09 décembre.

"Nous vivons un temps et il faut profiter de ce qu'il y a. Nous sommes à l’ère du digital et il faudrait que nous puissions bénéficier de tous les moyens qui sont disponibles pour faciliter les choses surtout dans le domaine du e-commerce", souligne –t-il à agridigitale.

Pour faire découvrir les atouts de ce secteur aux participants de la 16ème foire internationale de Lomé (FIL2019), Johnson et son équipe mettent les petits plats dans les grands.

Lire aussi : Kueku-Banka aime les chaînes de valeur

"Nous allons sponsoriser la participation de tous ceux qui sont dans le domaine du e-commerce à 50%. Chez nous, le stand minimum c’est 9 mètres carré. Mais spécialement pour les jeunes exerçants dans le domaine du e-commerce, nous allons déroger à notre règle en leur faisant des stands de 6 mètre carré où ils peuvent demeurer pour faire leurs activités et qui ne leur coûtera pas grand-chose", promet-il.

Cette offre spéciale pour les jeunes précise-t-il est valable jusqu’au 5 novembre.

"Il faut qu’ils viennent très tôt pour qu'on sache combien ils sont afin que nous puissions aménager ces espaces. Donc, nous leur donnons jusqu'au mardi 5 Novembre pour faire leur réservation", martèle le directeur de la foire.

Les ambitions beaucoup plus grandes

La foire internationale de Lomé a fait du chemin. Parti à peine de 500 mètres carré, le centre togolais d'expositions et foires est aujourd'hui à plus de 14 000 mètres carré en termes d'exposition ; de quoi réjouir Johnson-Kuéku Banka.

"Aujourd'hui, c'est l'une des plus grandes manifestations foraines de la sous-région, pourquoi pas de tout le continent. C'est une satisfaction personnelle parce que ce n'était pas évident", se félicite-t-il.

Son futur challenge, c’est d’arriver à trouver des espaces encore plus grands pour combler les attentes de ces milliers de visiteurs et tous ceux qui désirent venir exposer à Lomé. Il y croit !

------------

F.G & A.E / Visitez le site du CETEF

 

Votre avis