Simon veut devenir un géant pétrolier

"J’ai débuté les affaires avec la vente en détails du pétrole lampant dans les années 98 ; ça marchait tellement parce que la localité n’était pas encore électrifiée et tout le monde se servait de mon produit pour alimenter ses sources d’éclairage et d’énergie", raconte Simon à Agridigitale.  

A cette époque, Simon avec la vente jusqu’au 1/8 du litre de pétrole, arrivait à se procurer de 100 litres à chaque qu’il se rendait à Hohoe pour l’approvisionnement.

Simon quitte la cour des petits

En 2001, il fut remarqué par un distributeur de produits pétroliers, la grande société Star Oil Company qui lui proposa d’être un des siens.

"Ce fut une autre étape de mon ascendance.  J’ai mis de côté le pétrole qui perdait de débouchés petit à petit pour m’asseoir dans le carburant et les produits lubrifiants, ce qui a marché", ajoute-t-il.

Simon vend actuellement le gasoil et l’essence à 5 Ghana Cedis le litre de chaque (équivalent à environ 625 F cfa), un prix qui est pratiquement le même aux pompes des grandes stations.

Le grand pompiste ne se plaint pas avec une quantité moyenne de 100 litres de carburant vendue par jour, soit 15 fuels de 200 litres reçus chaque mois.

Quant au profit réalisé, il précise : "c’est comparable à une bourse de valeurs mobilières car c’est à l’approvisionnement que le patron informe du prix de la livraison, malgré tout, j’ai toujours ma part".

Bientôt propriétaire d’une compagnie d’essence

Simon prend bien soin de son activité et nourrit de grandes ambitions. Il a pris des dispositions avec les moyens de bord pour protéger sa marchandise du feu et veille à cela puisque sa station cohabite avec les ménages.

Actuellement, sa plus grande vision est d’en finir avec les intermédiaires et créer sa propre compagnie pétrolière et pour cela, l’homme d’affaire ne dort pas sur ses lauriers.

Il a déjà acheté le terrain qui devra abriter sa première grande station d’où partira l’envol pour la conquête du pays. "Il ne me manque qu’un financement pour parfaire mes rêves, j’y suis déjà et j’y arriverai", dit-il avec certitude.

Mots-clés :

Votre avis