Le volcan Anak Krakatoa entre en activité (image d'illustration)

Selon l'Agence nationale de gestion des catastrophes (BMKG) citée par Xinhua, l'éruption du volcan Anak Krakatoa, ou "enfant du Krakatoa", a engendré samedi des glissements de terrain sous-marins, provoquant dans la soirée l'élévation du niveau de la mer.

Lire aussi : Indonésie : déjà 832 morts!

Le tsunami a détruit 556 maisons, 9 hôtels et 360 bateaux dans le district de Pandeglang, la zone la plus touchée, ainsi que dans les districts de Serang dans la province de Banten et de Lampung Selatan dans la province de Lampung, a annoncé Sutopo Purwo Nugroho, porte-parole de l'Agence nationale de gestion des catastrophes.

Des équipements de machinerie lourde ont été déployés dans les zones frappées par la catastrophe pour faciliter les opérations de recherche et de secours, a indiqué M. Sutopo.

L'Indonésie est souvent la proie de séismes et d'éruptions volcaniques car se trouvant sur la Ceinture de feu du Pacifique, l'une des zones d'activité sismique les plus importantes de la planète.

En fin septembre dernier, de violents séismes suivis d'un tsunami ont frappé la province indonésienne du Sulawesi central, située sur l'île de Célèbes (centre) causant près d’un millier de morts, des centaines de blessés et des milliers de sans-abris.

Votre avis