Couverture forestière nationale en progression

Mis en œuvre depuis 2015 pour une période de cinq ans, le ProREDD arrivera définitivement à terme en juin 2019 avec des résultats encourageants. Financé par la GIZ à hauteur de  5 millions d’euros, soit 3 milliards 275 millions, le ProREDD visait notamment à accompagner le Togo dans la réhabilitation des forêts.

Trois localités ont été retenues pour le projet notamment Tsévié (région maritime), Kpalimé (région des plateaux) et Sokodé (région centrale) avec des modèles de gestion durable des forêts.

Il s’agit de la restauration du paysage forestier (maritime), cogestion d'une forêt de l’État (plateaux) et gestion de forêt communautaire (centrale). Le premier inventaire forestier national a été effectué entre 2015 et 2016 dégageant une couverture forestière nationale de 24,24%.

Selon la FAO,  une forêt est un espace minimal de 0,5 ha avec des arbres de 5m de hauteur et dont la couverture des feuillages atteint plus de 10% de l’espace.

Au Togo, les images satellitaires ont ainsi révélé 1. 381. 000 ha de forêts. Rapporté à la superficie du Togo (56.600km2), ce nombre donne 24,24% de taux de couvert national forestier contre une évaluation de 6,8% faite il y a quelques années.

"Au niveau de l’Afrique de l’ouest, c'est un cas de figure. Ces différents résultats sont à notre avis très significatifs dans la mesure où lorsqu'ils sont combinés à ceux de la REDD+, on réalise que nous disposons de données fiables dans la perspective d'une gestion durable des ressources forestières", a apprécié David Oladokoun, ministre en charge de l’environnement, du développement durable et de la protection de la nature.

Lire aussi : Si chaque paysan plantait un arbre

Andréas Schleenbaecker, chef du programme ProREDD GIZ, invité jeudi de l’émission "Togo en marche" sur la Télévision Togolaise (TVT) a signalé que "le ProREDD a également permis de renforcer les capacités de plus de deux mille acteurs intervenant dans la gestion des forêts en outils de gestion durable des forêts".

"De tous ces acquis, le Togo se prépare à la phase de REDD proprement dite. Les différents résultats du ProREDD ont permis de réaliser la conception de la première version de la stratégie nationale REDD+ dans le cadre du projet de préparation à la REDD", a-t-il fait savoir.

ProREDD est le fruit de la coopération entre le Togo et l’Allemagne. Il vise à améliorer les conditions des cadres techniques et institutionnelles permettant la mise en œuvre effective de la stratégie nationale REDD+ et de la réhabilitation des forêts au Togo.

L’objectif affiché au départ est d’atteindre une surface forestière de 450 000 ha soit une superficie totale de 8% du pays. Les résultats sont aujourd’hui encourageants même si des efforts restent à faire pour arriver à un niveau de couvert végétal important.

Mots-clés :

Votre avis