Plus d'énergie pour le Togo

Et cela sera possible grâce à la construction d’une centrale thermique de 65 MW tri-fuel sur le site de Lomé port.

Le décret adopté à cet effet autorise la signature de la convention de concession pour le design, le financement, la construction, la mise en service, l’exploitation, la maintenance et le transfert en fin de concession par la société ERANOVE retenue après un processus lancé en début d’année.

"Malgré les efforts dans le secteur, le gouvernement continue d’importer l’énergie électrique, d’où la nécessité d’accroître notre propre capacité en construisant une nouvelle centrale", souligne le communiqué officiel.

La nouvelle centrale thermique n’est pas la première action du Gouvernement dans le cadre de la sécurisation de l’approvisionnement en énergie électrique de qualité à un coût abordable.

Bien avant elle, d’autres sources d’énergie ont vu le jour dont le Géant Contour Global du pays, mais jusqu’ici l’accès à l’énergie reste un défi à relever.

Le coût élevé de l’énergie porte entrave à l’industrialisation, au coût des produits fabriqués et donc à l’économie.

Il est montré qu’un produit fabriqué en Chine peut coûter jusqu’à 4 fois moins cher que le même produit fabriqué au Togo, le coût élevé de l’énergie figurant parmi les causes.

Au Ghana, c’est pratiquement la moitié du coût de l’énergie en comparaison à celui de l’énergie fournie aux clients abonnés de la Compagnie Energie Electrique du Togo (CEET) et ceci grâce à la disponibilité de l’énergie électrique propre au pays.

Si la disponibilité de l’énergie connaît une évolution, son accès à un coût abordable est un casse-tête pour le gouvernement compte tenu de son système d’acquisition.

Le recours aux énergies renouvelables et la création de l’Agence Togolaise d’Electrification Rurale et des Energies Renouvelables (AT2ER) est une action à saluer.

La mise en valeur du potentiel national en Energies renouvelables, leur promotion et vulgarisation et la réalisation des ouvrages d’électrification rurale telles que confiées à cette agence en conformité avec les nouvelles stratégies d’électrification, devra résoudre tant soit peu cette équation à plusieurs inconnus qui laisse inaperçus les efforts du Gouvernement en matière d’accès à l’énergie aux yeux du contribuable togolais.

Mots-clés :

Votre avis