"J’ai parcouru la grande partie des distances à vélo, j’ai assisté à des événements traditionnels et je suis passé par Kara et plusieurs villes du pays", a-t-il confié.

Enseignant de profession en Guinée-Bissau et mordu du cyclisme,  Joao explique qu’il a profité de ses 4 mois de vacances pour visiter le Togo et mettra ensuite le cap, sur trois autres pays de l’Afrique de l’ouest.

J’aime beaucoup la nature, les événements traditionnels et le cyclisme, indique –t-il très émerveillé.  

A chaque étape du voyage à vélo, Joao se fait des amis avec  qui il n’aime pas se faire distinguer sauf sa peau qui le trahit. Pour lui, il n’y a pas plus intéressant de se faire des amis et d’aller à de nouvelles découvertes.

Mots-clés :

Votre avis