Marius E. BAGNY, Expert Technique et Industriel

Dans l’épisode 2 de ce dossier du journal agridigitale consacré au forage, M. BAGNY aborde la question du coût de réalisation d’un forage. En France par exemple ce type d’ouvrage est régit par la norme NF X10-999 août 2014.

Le coût de réalisation d’un forage d’eau dépend de plusieurs facteurs dont  principalement la nature du terrain à creuser, la profondeur du forage ainsi que de l’équipement nécessaire pour le forage (tubes, crépines, pompe, câbles,…).

Pour comprendre le coût pour la réalisation d’un forage d’eau, prenons le cas de Lomé par exemple. La question à se poser d’abord est de savoir si le forage est destiné à un usage domestique, commercial, agricole ou industriel.

Ensuite, il faut déterminer les besoins en eau et sur la durée. Ceci permettra de savoir quelle nappe il faut aller chercher, c’est-à-dire en fait, à quelle profondeur il faut aller.

Ces questions sont importantes car elles permettent de déterminer le mode de foration à mettre en œuvre, le nombre et le diamètre des tubes à utiliser pour le tubage, etc.

Un forage d’une cinquantaine de mètres peut être équipé de tubes de diamètre 120mm alors que pour un forage profond de 180 m ou plus, il faut prendre des tubes de 140 à 160mm de diamètre par exemple. Il est clair que ces trois types de tubes n’ont pas le même prix.

Prenons ensuite les divers constituants du coût d’un forage : les sondages hydrogéologiques (test de géophysique) ; la foration elle-même (manuelle pour une profondeur de moins de 40m ou motorisée à partir de 40m, les outillages, la consommation d’énergie,… dépendront de la profondeur à atteindre), le type de sol (sédimentaire ou socle) déterminera les produits spéciaux à utiliser et donc le coût de cette partie ; l’équipement du forage avec un tubage sur toute la longueur et des crépines (pour les forages low-cost, les foreurs limitent le tubage seulement sur une partie du trou, ce qui fait que la qualité de l’eau est déjà compromise, en plus du risque d’éboulement à la longue, donc de perte du forage : il faut recommencer) ; le développement du forage (recherche de l’eau claire) ; l’installation de pompe et la protection du forage ; enfin les analyses physico-chimiques et bactériologiques (qui n’existent pas dans les forages low-cost, alors que cette étape est vitale pour l’utilisateur).

La construction d’une superstructure (polytank sur support ou château en dur) reste optionnelle. Il apparait donc évident que le forage d’eau n’est pas juste une affaire de quelques tours de manivelle et hop !, on peut boire ou utiliser de l’eau, Non.

En considérant toujours le cas de Lomé, pour un forage d’une profondeur de moins de 50 mètres à réaliser à la main, un coût de réalisation de 850.000 à 1.000.000 de FCFA est raisonnable.

Pour une profondeur de 100 m (à réaliser donc à la machine) de Lomé à Tsévié, tenant compte du type de sol et des contraintes, on peut compter entre 3 à 4.5 millions.

Au-delà de Tsévié, tenant compte de la configuration des sols, on peut compter entre 2.5 à 3.5 millions, ceci hormis le coût du déplacement d’un camion de Lomé vers le lieu de réalisation de l’ouvrage, même si des négociations « à la togolaise » peuvent être prises en compte.

Cependant si le camion foreur est déjà positionné dans la région, ce coût peut être complètement minimisé.

Au final, il faut comprendre qu’un forage est un investissement dans le temps. Cet investissement est peut être assez important au regarde de la somme évaluée, mais le promoteur agricole ou le paysan doit comprendre qu’un forage réalisé dans les normes par un professionnel a de très nombreux avantages.

L’amortissement d’un forage est parfaitement, généralement estimé entre 5 et 10 ans, étant donné le prix de l’eau et en plus du fait que l’eau du forage est meilleure que l’eau dite superficielle. (A suivre).

Mots-clés :

10 Contribution(s)

  1. ADJEI Joycelin say:

    Merci pour ce partage. Le coût du forage inclut les travaux de génie civil jusqu'à la mise en place du polytank?

    18/06/2019 13:51:44
  2. Marius BAGNY say:

    Pour nous contacter : +228 90 28 84 68, email : mariusbagny@gmail.com. Merci.

    18/06/2019 07:10:23
  3. AWADE say:

    Moi je suis à Tchamba combien peut me couter un forage pour pouvoir arroser un hectar de maraichage

    11/06/2019 12:04:13
  4. Franck say:

    Bonjour Vous avez pas une adresse email ??

    08/06/2019 01:15:16
  5. ALI Mounirou say:

    Salut à vous, au niveau de la préfecture combien peut coûter un forage? Je souhaiterai avoir des détails. Merci

    07/06/2019 17:12:06
  6. NYASENU Kokouvi Agbéko say:

    Très informateur,mais où peut on trouver des professionnels sérieux ?Certaines entreprises vous rassurent mais n arrivent pas à finir le forage quand elles rencontrent des difficultés, et disparaissent, laissent le chantier .merci

    30/05/2019 21:24:35
  7. BAGNY E. Marius say:

    Nos bureau sont situés en Face de la sito d'avédji en allant de Limousine vers Adidogomé. Nous sommes joignables au 70 44 17 66. Merci.

    01/04/2019 17:27:26
  8. Dokpo Severin say:

    Très cool mon frère, bravo.svp où peut- on vous trouver.

    30/03/2019 02:58:19
  9. BAGNY Marius say:

    Merci Monsieur YAKUBI pour vos commentaires, qui montrent l’intérêt que vous avez porté a cet article Cet article est pour informer en restant dans un format journalistique. L'objectif n'est pas de donner un cours théorique sur la réalisation de forage. Vous avez du comprendre que les essais de pompage sont inclus dans la phase de développement du forage et que cela va de soi. Vous avez du comprendre aussi que l’équipement classique et basique du forage a été abordé. Enfin, le but de l'article n’était pas de donner un cours détaillé sur les aquifère et leur constitution. Nous avons déjà insisté sur le fait que la réalisation d'un tel ouvrage doit être confie a un professionnel qui a les compétences pour aller chercher l’aquifère idoine, sur le terrain ou se trouve le client.

    27/01/2019 14:59:43
  10. Djimedo YAKUBI say:

    Pour ce qui est du forage manuel, l'opération d'essai de pompage n'est pas abordée dans cette épisode 2.selon vous cette opération n'est pas nécessaire? Je pense aussi qu'il faudrait aussi rentrer dans les détails par rapport a l'équipement de forage dans les règles de l'art. De plus il fallait aussi citer les type d'aquifere dans le sédimentaire afin de situer la population sur les aquifer a capter selon les besoins Merci

    26/01/2019 07:56:01

Votre avis