Magasin de stockage d'une capacité de 300tonnes à Kara

Assoukou Raymond Krikpeu, représentant résident de la commission de l’UEMOA au Togo a dévoilé que les principales réalisations au Togo se résument en 7 points.

On retient avant tout, la construction de magasins de conservation de récoltes et de stockage des graines pour un montant du financement s’élevant à 3,6 milliards de francs CFA.

"Ce projet contribue à l’amélioration de la sécurité alimentaire au Togo, par la sécurisation de la production agricole et des semences, en garantissant la qualité des grains par : la construction de magasins de stockage dotés d’aires de séchage ; l’acquisition de matériels de nettoyage et de conditionnement ; l’aménagement des magasins ; la formation des populations bénéficiaires. 30 Magasins de 10 tonnes, 30 Magasins de 350 tonnes et 3 Magasins de 3000 tonnes ont été réceptionnés, ainsi que 10 magasins de stockage des produits de récolte et des produits issus de leur transformation", a-t-il indiqué.  

Autre projet, la mise en œuvre du Système d’Information Agricole Régional (SIAR). L’objectif de ce projet a-t-il expliqué "est de doter le pays d’un site Web opérationnel sur lequel seront publiées les informations agricoles et alimentaire du pays".  

Aménagement hydraulique

A cela s’ajoutent l’appui à la production et à l'approvisionnement en semences. Cet appui s’est traduit selon lui, par "la mise à la disposition du Gouvernement d’un financement de 62,5 millions de FCFA destinés à la production, à la certification et à l’approvisionnement en semences céréalières".

Les aménagements Hydrauliques multi-usages pour la réalisation de la sécurité alimentaire de l’UEMOA au Togo pour un montant d’environ 1,1 milliard de FCFA et 04 forages ont été également réalisés.

Il faut aussi noter, "l’organisation des campagnes nationales de vaccination contre le charbon bactéridien pour un coût de 727.250.000 FCFA ; la structuration des filières riz et maïs pour des montants respectifs de 225 millions et 300 millions de FCFA ; la protection des végétaux par la mise à la disposition du Gouvernement d’un montant de cinquante millions (50.000. 000) de francs CFA destiné à l’équipement des services chargés de la protection des végétaux.

L’UEMOA a également apporté son appui au Togo dans la lutte phytosanitaire contre les ravageurs des fruits et des cultures.

"Elle a mis à la disposition du Gouvernement un montant de cinquante millions de francs CFA destinés à la lutte contre les ravageurs des fruits et des cultures maraîchères", a informé M. Krikpeu.

Votre avis