Inauguration de l'Usine Jus Délice à Gbatopé

L’usine vise à valoriser la filière ananas en transformant le fruit en jus qui sera ensuite exporté vers le marché international notamment les pays de l’Union Européenne (UE).

"L’usine a une capacité de production de 1,5 tonnes de fruits par heure avec un rendement de 60% soit 1000litres de jus par heure et peut travailler 24h/24", informe Gustav BAKOUNDAH, président du conseil d’administration de jus délice

L’investissement a coûté 3 millions d’euros soit 2 milliards F.cfa. Les partenaires du projet sont entre autres Label d’or et le Fonds MORINGA. La première activité avait été lancée début 2019 et concernait la production de jus d'ananas biologique en fûts de 220 Kg pour l'exportation vers les pays industriels.

"La compétition sera rude, rien n’est gagné d’avance, nous avons en face d’autres compétiteurs sur le marché. Nous devons être performant au niveau de la qualité, du prix de revient, de la logistique et des services clients", souligne M. BAKUNDA.

Lire aussi : A Gbatopé, l’usine Jus délice change tout le décor

Le président Faure GNASSINGBE en inaugurant l’usine a dans la foulée décoré le président du conseil d’administration de jus délice  Gustav BAKOUNDAH et le Directeur Général du MIFA (Mécanisme incitatif de financement agricole), Aristide AGBOSSOUMONDE pour service rendu à la nation.

AGBOSSOUMONDE décoré par le Chef de l'Etat

"Notre pays dispose d'énormes potentialités notamment en ressources agricoles lui permettant ainsi de faire une transition économique vers l'industrialisation. A cet effet, un accent doit être mis sur la transformation agroalimentaire et agro industriel. L'entreprise jus délice a vite compris cet enjeu et s'est vite lancée dans la transformation," reconnait Kodzo Adedze, Ministre du commerce et de l’industrie.

En termes d’actions sociales, l’entreprise fournit déjà de l'eau aux villages environnants et apporte des assistances aux écoles. Sur le site de l’usine, il est prévu un centre de consultation médical pour les villageois.

Le ministre ADEDZE exhorte les opérateurs économiques et surtout les jeunes à saisir les opportunités qu'offre l'amélioration du climat des affaires, la zone franche, le code des investissements et autres mesures incitatives et attractives mis en place par le gouvernement.

Mots-clés :

Votre avis