Le rendez-vous est pris les 23 et 24 novembre à l'hôtel 2 février de Lomé

L’initiative de la JNI est portée par le comité de suivi des décisions de l’assemblée générale des ingénieurs du Togo et l’APD-ENSI. Thème retenu: "L'ingénieur dans le développement du Togo".

Plus de 400 ingénieurs du Togo et de la diaspora sont attendus à Lomé durant deux jours pour prendre part à cette journée qui connaîtra la participation de 3000 visiteurs.

Plusieurs panels consacrés à la place des ingénieurs dans le développement du Togo, surtout leur savoir-faire dans le secteur de l'agriculture(choix du meilleur équipement agricole) vont meubler les travaux. Outres les panels, les participants auront à exposer  leurs œuvres.

Pour M. Bagny, les ingénieurs sur toute la chaine de valeur dans tous les secteurs d’activité ont un rôle crucial à jouer.

Il rassure le gouvernement de l’adhésion des ingénieurs aux objectifs fixés dans le nouveau plan de développement du Togo (2018-2022) et promet y jouer leur partition pour l’émergence du Togo à l’horizon 2030.

Ingénieur de Conception en Génie Mécanique, Diplômé de l’ENSI Expert Technique et Industriel, Marius E. BAGNY, vante les performances des ingénieurs du Togo et cite entre autres ouvrages réalisés,  le Pont d'Atiémé au niveau de la frontière Togo-Benin ; le poste juxtaposé de Noèpé (Togo-Ghana) ; Centre d'Enfouissement Technique des déchets (Zanguera); les usines de Contour Global; de Sodigaz etc.

La principale attente des organisateurs à la fin de cette première journée nationale des ingénieurs les 23 et 24 novembre à Lomé est de lancer au plus vite l'Ordre National des Ingénieurs du Togo.

L’ordre permettra à ce corps d’être encore plus organisé et constitué un sérieux répond auprès des pouvoirs publics sur les grandes questions liées aux travaux de génie civil, électrique, mécanique et industriel, etc.

Mots-clés :

Votre avis