Les riziculteurs heureux rencontrés à Kovié

La culture du riz, ça marche à Kovié, selon des témoignages recueillis par Agridigitale auprès  riziculteurs qui occupent plus de 600hectares.

Le gouvernement togolais a beaucoup à ce succès grâce au Projet d'Aménagement et de Réhabilitation des Terres Agricoles (PARTAM).

Le projet a permis de créer des canaux d'irrigations secondaires afin de permettre à l'eau d’accéder dans les champs de riz, étendu les espaces cultivables et la mise à la disposition des cultivateurs des motoculteurs.

"Tous les riziculteurs ont vu  leurs conditions de vie s'améliorer. Ils récoltent à la fin de chaque année 3 à 5 tonnes de riz", explique un fonctionnaire du projet.

Une culture rentable mais très exigeante

Holla, jeune riziculteur a commencé depuis tout petit par suivre son père à la rizière et aujourd’hui il prend la relève de son papa.

"Mon papa avait adhéré à un groupement de 06 personnes pour ensemble faire un prêt afin de démarrer l’activité. Un risque qui nous a été très bénéfique aujourd’hui", raconte –t-il.

Il précise que la culture du riz est rentable mais demande d’énormes sacrifices.

La  culture demande deux labours à l’aide d’un motoculteur avant la mise en terre du riz.

"Sur un hectare, nous utilisons 70 – 80kg de riz pour la pépinière et 70kg d’engrais; puis récoltons à la fin 2 tonnes et demi", ajoute Komla, jeune riziculteur.

Unanimement, ils soulignent que pour faire le travail, il faut louer des motoculteurs; recruter des métayers durant tout le processus de la culture ; payer de l’engrais et de l’insecticide pour le traitement du riz.

"Les dépenses avoisinent 600.000 F.cfa pour un rendement final à l’hectare évalué entre 1million 800 mille à 2 millions F.cfa. Donc, on ne perd pas, on gagne", témoignent les riziculteurs.

Le riz de Kovié ou Kovié Molou (langue parlée au sud Togo) est naturellement parfumé et vendu au Togo et dans les pays de la région dont le Ghana, Bénin, Côte d’Ivoire etc.

Le sac de 50kg se négocie sur le marché local à 23 mille F.cfa.

Votre avis