Le séisme a frappé la région du Port-de-paix (Google Maps)

Les secousses du séisme ont été même ressentis jusqu’à Port-au-Prince,  la capitale, suscitant un mouvement de panique généralisée, les populations ayant encore à l’idée, le violent séisme de 2010, qui a fait 200.000 morts et plus de 300.000 blessés.

Le Président Haïtien, Jovenel Moïse a dans un tweet ce dimanche appelé les habitants des zones touchées au calme et promet que le système de gestion de risques et les directions régionales de la Protection civile sont en alerte pour assister les habitants des zones touchées.

"J’exhorte la population à garder son calme, suite au passage du séisme dont l’épicentre est localisé dans les côtes du Nord-ouest", a-t-il écrit avant de se rendre dans cette région pauvre du nord-ouest pour mesurer par lui-même l’ampleur du sinistre.

Pendant qu’Haïti compte ses victimes, le bilan s’alourdit également sur l’île indonésienne de Célèbes victime des séismes et du tsunami la semaine dernière et dont le bilan provisoire ce dimanche est passé de 832 à 1.763 morts.

Lire aussi : Indonésie : déjà 832 morts!

Le porte-parole de l'Agence nationale de gestion des catastrophes (BNPB), Sutopo Purwo Nugroho a indiqué que 2.632 blessés sont encore hospitalisés.

"Les opérations de recherche à grande échelle des victimes prendront fin jeudi. Si des communautés locales entendent néanmoins les poursuivre, elles pourront être menées par des équipes de taille réduite", souligne M. Sutopo cité par Xinhua.

Votre avis