Vue externe de l'Usine de Yélivo dans canton de Kparatao

"Tout est en train de bien se passer. On a vu depuis la réception du produit, la transformation, le nettoyage des graines de soja jusqu’à la trituration", s’est félicitée Nèmè Bali, Secrétaire Générale du ministère de l’agriculture qui vient d’effectuer une visite sur le site de l’usine à Yélivo(10km de Sokodé).

"L’huile brute récupérée est passée au raffinage et a suivi le processus jusqu’au remplissage. Tout le circuit est complètement opérationnel à présent", a-t-elle ajouté.

Financée par la Banque mondiale, l’usine de production de l’huile de soja et d’arachide, inaugurée le 21 janvier 2017 par le président Faure Gnassingbé, est aujourd’hui à la phase d’essai.

Lire aussi : Une usine de transformation de soja fermée à Kparatao

Les techniciens sont à pied d’œuvre pour réussir la phase d’essai et passer rapidement à l’échelle. L’objectif initial n’a pas changé malgré le rétard à l'allumage. L’usine devrait transformer du soja et de l’arachide en huile raffinée et tourteau.

L’impact étant d’augmenter les revenus de 10 000 producteurs dont 40 % de femmes; distribuer d’1,8 milliards de FCFA aux producteurs entre 2017 et 2019 correspondant à la valeur des ventes de soja et d’arachide; créer 250 emplois stables et rémunérateurs pour les jeunes et valoriser des produits agricoles.

Votre avis