Ouverture officielle du forum (photo agridigitale)

Organisé par le Centre Autonome d’Etudes et de Renforcement de Capacités pour le développement au Togo (CADERDT) avec l’appui du Gouvernement et du Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD), il vise à réorienter les PPP qui pendant longtemps sont restés sur le transport, le commerce et autres, vers l’agriculture, secteur qui contribue déjà à 38% du PIB, emploie plus de 2/3 de la population active et dont le développement conditionne l’émergence du Togo.

Investisseurs, institutions financières et partenaires au développement auront à travers des panels d’experts à tirer des expériences sur l’apport des PPP dans le développement du secteur agricole.

Pour Odilia Gnassingbé, Directrice exécutive du CADERDT, "les échanges attendus entre les investisseurs et les acteurs de développement permettront de mieux cerner les enjeux et implications importantes du secteur privé dans le secteur agroindustrielle".  

"Nous attendons de vous, des résultats concrets pour amener les investisseurs privés à signer des contrats avec le gouvernement et les partenaires pour que dans les mois à venir, le Togo puisse devenir un modèle de développement de l’agrobusiness à travers les PPP", a précisé Emenuga Chidozie, Chef de division Institut Africain de développement à la BAD.

Lire aussi : ‘Le PPP n’est pas une solution miracle’

Vue des participants au form de haut niveau

Ce forum fait suite à une étude commanditée par le CADREDT intitulé "Etude sur la contribution des Partenariats Public Privé au développement du secteur agricole au Togo".

Elle présente l’état des lieux du secteur agricole, les différents enjeux et opportunités des PPP pour le secteur avec un retour d’expérience dans les PPP au Togo et dans le monde, sur le PNIASAN et ses projets structurants, ceux potentiellement réalisables en PPP et des mesures d’accompagnement.  

Le CADERDT accompagne le gouvernement togolais dans le domaine de la recherche, la formation, le dialogue, le développement, la gestion et la dissémination des connaissances.

C’est dans cette perspective qu’elle a souhaité accompagner le Togo dans le développement des pôles de transformation agricole, une priorité inscrite dans le Plan National de développement. Les travaux du forum prennent fin vendredi sur d’importantes résolutions.

----------

Visitez le site du forum

 

Votre avis