40 nouveaux plans en attente de validation

"De 9% de décaissement, nous sommes passés à 16% soit 5 points supérieur à l’exigence du bailleur. Un résultat à mettre à l’actif du travail d’assainissement marqué par la mise en place des organes recommandés par le FIDA", a fait savoir cette semaine à Lomé, Mazamesso Assih, Secrétaire d’Etat en charge du secteur informel et de la finance inclusive.

Elle a dévoilé durant les six(6) mois, 77 plans d’affaires ont été validés et sont en cours de financement auprès des institutions bancaires partenaires.

"44 nouveaux plans d’affaires seront soumis à validation aux comités régionaux et jusqu’à fin février 2019 seront également soumis à financement auprès des partenaires bancaires", a-t-elle annoncé.

Lire aussi : PNPER: Toutes les demandes seront bientôt traitées et prises en compte  

"Le défi qui nous a été assigné était grand mais nous avons réussi à l’atteindre", s’est félicitée Mme Assih.

Le PNPER a failli couler. Mais il a été sauvé de justesse grâce à une mission du FIDA à Lomé en août 2018 et conduite par son directeur Afrique de l’Ouest et du Centre Martin Lisandro qui a revu et redéfini le cahier de charge.

Lire aussi : Le PNPER n’est pas du temps perdu

Le PNPER est cofinancé par l’Etat togolais et le Fonds international pour le développement agricole (Fida) à hauteur de 19,2 milliards de francs.

Mots-clés :

Votre avis