La jeunesse africaine s'engage aux côtés des agriculteurs

Surtout pas dans ce contexte de variabilité climatique qui a complètement modifié les calendriers agricoles.

"Il faut maintenant que nous les chercheurs, nous puissions aider les agriculteurs en leur apportant les informations nécessaires par rapport aux modifications et variations pour qu’ils puissent préparer leur champ en conséquence", suggère Pr. AMOUSSA HOUNKPATIN WALIOU, Directeur de la Formation Internationale en Alimentation, Nutrition et Sciences (FIANS) du Bénin et parrain du 31ème congrès de l'Association International des étudiants en Agronomie et en Sciences connexes (IAAS).

Les participants au congrès

Ce congrès Panafricain qui se déroule actuellement en terre Béninoise réunit des étudiants et enseignants (universitaires), pour une réflexion approfondie sur le type d’agriculture qui convient le mieux dans le contexte de variation climatique, le tout dans une optique de développement durable. 

"Du moment où nous ne vivons pas les mêmes réalités, il est important que nous nous retrouvons de temps en temps pour partager nos différentes expériences en matière de l’agriculture et nutritionnelle afin d’améliorer la compréhension culturale de tous les acteurs", confie Prof WALIOU à agridigitale.

"En Afrique, ce que nous avons comme richesse, c’est la terre. Si en tant que jeunes nous ne nous intéressons pas déjà à l’agriculture, dans quelques années nous allons le regretter", s’engage Karl AGBODOSSIMATI, président National de IAAS Bénin.

Plusieurs conférences et débats se dérouleront autour du thème principal: "Agriculture climato-intelligente Afrique au sud du Sahara : défis et perspectives".

Lire aussi : Bénin relance le débat sur l’agriculture climato-intelligente

Les activités s’achèveront le 09 décembre avec l’élection du nouveau bureau régional Africain. Fondée en 1957 en Tunisie par huit pays, l'IAAS est aujourd’hui l’une des plus grandes organisations d’étudiants dans le monde entier, comptant des membres dans plus de 40 pays provenant des cinq continents. 

Sa mission est de promouvoir le partage d’expériences, de connaissances et d’idées afin d’améliorer la compréhension mutuelle entre les étudiants dans les domaines des sciences agronomiques et connexes.

--------------

De notre Envoyé spécial au Bénin, Etchri ANANI,

Votre avis