Yaya Sani (G) et Christian Adovelande (D)

Les accords de financement portent sur 3 opérations que le président de la BOAD Christian Adovelande et Sani Yaya, ministre de l’’économie et des finances ont paraphé.

Il s’agit du projet de transformation agroalimentaire (PTA-Togo) ; du projet d’alimentation en eau potable de centres semi-urbains et du projet d’hybridation de moteurs diesel des plateformes multifonctionnelles avec système solaire du Togo.  

Les représentants du gouvernement à la signature

Les trois opérations s’inscrivent dans le plan national de développement (2018-2022) qui vise à favoriser la croissance à fort impact sur le développement humain et durable

Le PTA-Togo vise à la mise en place de toutes les infrastructures de l’agro-parc, la construction de deux barrages, la mise en place de 10 centres de transformation agricole (CTA) etc. La BOAD met à la disposition du Togo 10 milliards comme financement sur ce projet, ce qui porte à 77,5 milliards de F.cfa, le cumul des interventions de la banque dans le secteur du développement rural

Ensuite, le projet d’alimentation en eau potable des centres semi-urbains s’inscrit dans le cadre de l’alimentation en eau potable de 89 centres semi-urbains du Togo.

Il s’agit des centres moins couverts avec un taux de couverture de 20% pour une moyenne nationale de 50%. Ce projet bénéficie également de 10 milliards, ce qui porte à 51,8 milliards, les interventions de la banque dans l’assainissement et dans le secteur de l’eau potable au Togo.

Enfin, l’installation d’équipements solaires photovoltaïques sur les plateformes multifonctionnelles installées par le programme d’appui au développement à la base. Il s’agit là d’un don de 1,3 milliards F.cfa accordé par le Fonds mondial pour l’environnement (FEM) administré par la BOAD et mis à la disposition de l’Etat Togolais. 

Votre avis