Reprise des activités de pêche sur le lac artificiel de Nangbeto (photo agridigitale)

Il a rappelé aux usagers le respect des bonnes pratiques de pêche par l’usage des engins autorisés et l’interdiction formelle des pratiques très peu orthodoxes.

Le ministre AGADAZI a cité entre autres filet-maillon, nasse de moins de 3 doigts, bambou, produits toxiques etc.

Lire aussi : La mer impose un congé aux pêcheurs

D’ailleurs a-t-il ajouté, "l’exercice des pratiques de la pêche sur le Lac Nangbeto est conditionné à l’obtention d’un permis de pêche délivré par la direction régionale plateaux de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche".

Le repos biologique souvent imposé par le gouvernement produit des résultats en termes de productivité, mieux, les captures de poissons sur le lac s’accroissent chaque année.

Au plan national, le secteur de la pêche emploie près de 22.000 personnes et contribue à 4% au PIB agricole et à 1,3% au PIB national.

Mots-clés :

Votre avis