Dr Amoncho Adiko, Directeur des programmes de recherche et de l’appui au développement et son équipe de chercheurs ont développé la Technique de plants issus de fragments de tiges (PIF). 

Grâce à la technique PIF mise au point par le Centre Africain de Recherches sur Bananiers et Plantains (CARBAP) au Cameroun, il est possible de produire en masse et hors du champ du matériel sain en 03-04 mois et à n'importe quelle période de l'année.

La multiplication des rejets à partir de la technique PIF réalisée dans des conditions particulières créées in vivo se fait de deux manières: soit de régénérer un jeune plant à partir d'un fragment de tige soit de provoquer des proliférations à partir desquelles vont se développer de nombreux jeunes plants afin de former une bananeraie.

On peut avoir une centaine de plants à partir d'un rejet. En exemple, un espace de 200 m2 permet de produire entre 30.000 et 100.000 vivo plants par an.

Cette technique nécessite un investissement relativement faible par rapport à la culture in vitro; soit entre 100.000 FCFA et 400.000 FCFA.

Votre avis