Le Mucuna fera de tout paysan un millionnaire

Surnommé l’homme qui est prêt à mettre la main au feu pour ses paroles d’expert, le togolais Brice Gomassi révèle à Agridigitale, une de ses découvertes que même si certains en savent ne fait pas encore du "connu" et du "pratiqué" dans le secteur agricole.

Il s’agit du mucuna, cette légumineuse qui possède plusieurs vertus et qui selon le jeune Brice est un "all in one" pour l’agriculture durable.

La vertu all in one

Brice a une assurance que le mucuna dispose en lui de différents rôles participant à la pratique d’une agriculture durable.

"C’est un désherbant naturel, un fertilisant et un outil de récupération du sol et de lutte contre l’érosion, donc de protection de l’environnement", affirme-t-il.

Il explique que la plante couvre le sol empêchant la poussée de mauvaises herbes, perd ensuite ses feuilles qui enrichissent ce sol, engendre des écosystèmes de petits éléments qui régénèrent le sol et lutte contre l’inondation.

"Lorsque votre champ de maïs par exemple est presque à maturité, semez du mucuna dessous ; après la récolte, vous n’aurez plus rien d’autre à faire que ressemer le maïs car le mucuna se chargera de mettre votre champ au propre", conseille-t-il aux producteurs agricoles.   

Les indices du trésor caché

Questionné sur les lieux où sont disponibles ce précieux trésor, Brice répond : "Au Togo, le mucuna a sa valeur chez les femmes de Vogan au sud du Togo. Pour cette localité reconnue pour le manque de terres et de fertilité, le mucuna est une recette pour ces bonnes dames. Elles vont sarcler le champ de ceux qui n’ont pas encore idée de ce trésor pour gagner de l’argent et revendent les fruits de ce mucuna. En Inde, c’est une richesse sans précédent qui fait objet d’exportation vers d’autres pays.

Le monde entier y a intérêt

Brice Gomassi lance un appel à ses compatriotes togolais et au monde entier à valoriser cette richesse qui est à la portée de tous.

"Même si actuellement, les produits chimiques ne sont pas encore interdits partout et que les gens en meurent à petit coup, je me demande ce qui en sera de la future génération dans 30 ans", s’interroge-t-il.

Brice en pleine expérimentation dans son centre GENIE

Brice Gomassi est un passionné de l’agriculture responsable de l’environnement. C’est un mordu de la recherche basée sur l’expérimentation et le retour à la case départ.

A son actif, des expérimentations du cacao mercedès et autres arbres fruitiers et l’impact du carbone dans la production agricole.

"Nous avons donc intérêt à privilégier l’agriculture durable pour le bien de nous et celui de notre progéniture", lance-t-il.

Le jeune Brice qui partage son séjour entre la Suisse et sa terre natale (Kpalimé) a aujourd’hui un seul rêve : être l’ambassadeur du Mucuna et le vulgarisé à tous les producteurs agricoles d’Afrique et du monde.

Votre avis