Une jeune start-up dirigée par Wesley Fioklou Koudossou vient de mettre au point un boitier intelligent qui résout les problèmes de pertes de récoltes. Diplômé de l’Ecole nationale supérieure d’ingénieurs (ENSI) de l’université de Lomé, Wesley souligne que son invention permet de prévoir le temps de conservation maximal possible des produits en fonction de la zone de stockage et de la variation des conditions ambiantes

« Nous sommes toujours en phase de prototypage sous la supervision de la Direction des Filières Végétales qui soutient notre projet. Après la mise au point du prototype, nous comptons présenter notre produit à différentes collectivités agricoles », a-t-il confié.

Mechoto : Un boitier intelligent qui règle tout

Surveiller en temps réel la qualité de la zone de stockage des récoltes agricoles est la première tâche du kit Mechoto. Après son acquisition, l’agriculteur doit le placer dans son grenier, le plus près possible des récoltes. Après l’avoir mis en marche, l’agriculteur doit indiquer au kit la nature de ses récoltes (maïs, soja, arachide).

A partir de cet instant, la surveillance en temps réel de la qualité de stockage du grenier commence. Si les conditions de stockage se détériorent, le kit avertit immédiatement l’agriculteur au moyen de différentes signalisations.

Une autre tâche du kit consiste à donner des instructions et conseils aux agriculteurs afin qu’ils rétablissent au plus vite les conditions optimales de stockage.

Un kit low-cost à 60 mille

Diverses méthodes ont été mises au point par nos sociétés agricoles afin de réduire les pertes post-récoltes. Mais ces méthodes sont employées de façons arbitraires et empiriques.

Le kit quant à lui permet à l’agriculteur de garder un œil sur l’évolution de la qualité de la zone de stockage des récoltes en lui fournissant des informations exactes sur l’état de stockage des récoltes. Le kit est autonome et dispose d’une source d’énergie interne et il communique avec l’agriculteur grâce à une technologie sans fil.

Il ne peut intervenir de lui-même sur les conditions de stockage mais il peut alerter l’agriculteur dès que ce dernier doit intervenir et même lui dire comment intervenir. Le kit sera commercialisé aux producteurs partout en Afrique à 60 mille FCFA, soit environ 100 euros.

Mots-clés :

Votre avis