Akakpo-Lado Edouard Alias Maxben

"Les résultats de mes recherches m’ont permis de lancer depuis 2016, le FOYECO ; un foyer amélioré économique et écologique qui fonctionne à base des déchets de charbon et de l'énergie renouvelable destiné aux ménages et à tous les professionnels en cuisine," dévoile le jeune innovateur à agridigitale.

FOYECO est muni d’un mini souffleur intégré alimenté par un courant de 12 volts ou d’un panneau solaire lui permettant d'activer le feu en permanence.

Le dispositif permet de réduire l'action humaine pour une cuisson deux fois plus vite qu’un foyer ordinaire. Très écologique, le foyer utilise les résidus de charbon versés dans les rues ou stockés dans les marchés et qui polluent l’environnement.

Lire aussi : Le fourneau 2fois plus économe que le gaz


"Dorénavant, ces déchets sont recyclés, tamisés et mis dans le foyer pour une combustion efficace et une production d'énergie durable. Par conséquent, on coupera moins les arbres pour la cuisson d'où la réduction de la déforestation," justifie le promoteur qui a déjà déployé sur le marché local 500 unités de son foyer amélioré.

10 mille dollars pour passer à l’échelle

L’ingénieur en électromécanique a décidé d’apporter une solution capable d’atténuer les conséquences climatiques. Pour faciliter son acquisition aux communautés rurales, Maxben veut tripler la production mensuelle en passant  100 à 250 foyers, de manière à réduire les coûts aux ménages.

D’ailleurs, il témoigne que les 5000$ reçus du programme entrepreneurial Tony Elumelu en 2018 a beaucoup contribué à améliorer le projet.

"Ce fonds m'a permis d'acheter de nouveaux équipements de travail pour améliorer la qualité du travail. Le reste a été investi dans de nouveaux projets de recherche sur la production du charbon vert," indique-t-il.

Mots-clés :

Votre avis