Alphonse THEOU

"Je faisais du maraîchage sur les réserves de l’Etat au niveau de la rivière de Lama Kara. Mis à part la consommation, je gagnais au moins 15.000fr par mois s’il y a de bons rendements et que les ventes sont au rendez-vous. C’est avec ça je payais mes frais de scolarités", raconte –t-il à agridigitale.

Malgré ses qualifications en maintenance réseau informatique, puis en maçonnerie, Alphonse garde au point ses vieux réflexes de bon maraîcher. Mieux, il prend des cours en ligne sur le maraîchage, un background qu’il compte partager avec toute la jeunesse togolaise.

"Aujourd’hui, je donne des formations en informatique, je construis des bâtiments mais, je ne laisse pas le maraîchage parce qu’il contient des avantages énormes dont les gens ne se rendent pas du tout compte", fait-il savoir.

S’appuyant sur l’association des betteraves, des carottes et des laitues sur une même parcelle, il développe toute une stratégie lui permettant de dépenser 20.000fr pour obtenir au bout de trois mois 400.000fr sur une superficie de moins d'un quart de lot.

Alphonse, le bon maraîcher

"Ici, j’ai fait la semence des carottes et des betteraves. En plus, j’ai fait la pépinière des laitues pour pouvoir faire association de semences. Au niveau des intervalles des carottes et des betteraves, je peux mettre les laitues qui ne nécessitent qu’un mois pour la récolte. Quand j’enlève ça, j’ai encore un mois et demi, je peux encore repiquer les laitues et au bout de trois mois, je peux gagner 400.000fr", détaille-t-il.

Il ajoute que "pour les betteraves, après la semence, il faut attendre deux mois et demi pour la récolte. C’est pratiquement la même chose pour les carottes". Son ambition aujourd’hui, c’est de partager ce savoir-faire, et la première étape sera à Notsé du 08 au 09 février 2019.

"Nous allons apprendre aux gens comment faire les betteraves, les carottes, les choux et autres produits maraîchers. Ils auront également la possibilité de découvrir par quels moyens et quand il faut associer un champ de maïs aux betteraves, aux choux", promet-il.

Mots-clés :

1 Contribution(s)

  1. Amouzou mimi say:

    Félicitation

    29/01/2019 11:55:53

Votre avis