Kossi ATCHONOUGLO lors du panel

Kossi ATCHONOUGLO, Directeur du CIC, a lors d’un panel mardi, reconnu que c’est le secteur qui a le plus besoin d’application exhortant ses apprenants à saisir les différentes opportunités offertes par ce secteur qui selon lui est très porteur.

"Il y a des zones où les productions abondent et on peut développer des plateformes sur des réseaux sociaux puis à des périodes qu’il y aura abondance d’un produit agricole dans un milieu, le paysan puisse rapidement poster cela gratuitement et trouvé un marché", a-t-il souligné. 

"Ce que nous voulons vraiment de nos étudiants, c’est d’arriver à développer des applications  qui permettent aux producteurs de localiser où de faire des publicités de leurs  produits agricoles", ajoute M. ATCHONOUGLO.

Pour lui, il faut des applications répondant du secteur de l’agriculture, notamment, qui permettent aux produits locaux d’être assez valorisés.

Une belle dynamique qui viendra soutenir les efforts du gouvernement résolument engagés dans une politique agricole ambitieuse et créatrice de richesse. Le numérique a aujourd’hui sa place dans l’agriculture moderne.

Votre avis