Alassan Kpeziwezou, promoteur du CFIJ-TOGO

L’initiative vient à point nommé atténuer les multiples contraintes (limite du nombre de places, l’âge, la distance) auxquelles font face les jeunes togolais désireux de se faire former dans le secteur agricole.

La première promotion du cycle de Technicien Agricole CTA fera sa rentrée le 15 novembre prochain. Les recalés du concours de l’Infa de Tové peuvent déjà retenter leur chance.  

Une formation adaptée aux défis de l’heure

CFIJ-Togo dispose des formations qui prennent en compte les domaines phares et innovants du secteur agricole.

"Après mes études en sociologie suivies d’une expérience professionnelle dans certains ONG et hôtels de la place, j’ai décidé de retourner à la terre afin de me mettre à mon compte. Etant intéressé par le domaine de l’anacarde, mes investigations m’ont orienté vers CFIJ-Togo où j’opte pour le CTA", confie un apprenant à agridigitale.

Au CFIJ-Togo, c’est un personnel adéquat aguerri d’expérience et nanti de qualifications requises, ce qui lui a valu l’accréditation du ministère de l’Agriculture de l’Elevage et de la Pêche.

A cette qualification, s’ajoute un arsenal de matériels et d’outils nécessaires pour l’expérimentation et le suivi post formation. 

Le centre est aussi un lieu d’apprentissage par excellence ouvert aux stagiaires venant de divers horizons.

"Je suis étudiante en fin de cycle de technicien agricole à l’INFA de Tové. Au CFIJ-Togo où je prépare mon mémoire, j’ai eu de nouveaux acquis grâce auxquels, je compte mettre en place une entreprise personnelle de pépinières", témoigne Justine Taméli.

"J’y suis pour apprendre le renouvellement de vieilles plantations", ajoute Tossourma Bataka qui vient du CIDAP (Centre International de Développement Agropastoral) de Niamtougou (nord-Togo).

Un accès no limit

CFIJ-Togo ouvre grandement ses portes à tout majeur désireux de devenir un entrepreneur professionnel agricole ; quel que soit son âge ou son niveau d’étude, on y a pour son compte.

Lire aussi : 1.100 composent pour 65 places

Ceux qui ont au moins fait la classe de Première (1ère) sont admissibles au CTA, la classe de Quatrième (4e) pour le modulaire et la formation à la carte selon la disponibilité, le besoin et les moyens de l’apprenant.

Les apprenants du CFIJ en salle

Hors du monde académique, CFIJ-Togo forme des producteurs organisés et groupés dans des domaines techniques pour améliorer leur performance et leur viabilité dans un environnement concurrentiel.

CFIJ-Togo existe depuis 2012 avec les formations modulaires et à la carte.

Le promoteur Alassan Kpeziwezou explique que ce centre vise "à mettre fin à l’inadéquation formation emploi et d’orienter les jeunes vers les domaines porteurs du secteur agricole, tout en faisant d’eux, des entrepreneurs agricoles professionnels". A l’actif du centre, plus d’un millier de bénéficiaires, toute catégorie confondue.

Mots-clés :

4 Contribution(s)

  1. Nom & Prénoms * say:

    L'Infa de sokodé ,c'est pour quand ???

    14/12/2018 20:37:51
  2. kouyakounon tondina say:

    Le niveau d'étude et les séries concernees

    01/11/2018 20:09:15
  3. Assoumanou mouhamed say:

    Svp l'adresse

    31/10/2018 20:37:44
  4. OURO NILE FAOZAME say:

    Vous êtes dans quel zone

    31/10/2018 10:13:01

Votre avis