Elle contribue ainsi au développement agricole et rural, notamment en mettant à la disposition du pays, d’une part des ressources adéquatement formées, et d’autre part des résultats de ses activités de recherche pour l’amélioration de la productivité agricole.

 Comment cette école a contribué au développement du monde agricole et rural ?

Dr Amen Yao NENONENE, Enseignant chercheur et Directeur Adjoint  de l’ESA/UL explique à AgriDigitale que cette école depuis sa création, a réalisé des performances remarquables.

Elle a considérablement contribué au développement agricole et rural du Togo, notamment en mettant à la disposition du pays d’une part plus de 800 cadres formés et répondant aux besoins surtout du secteur public et d’autre part, les résultats de ses activités de recherche pour l’amélioration de la productivité agricole à travers l’innovation.

De 1972 à 1981, avec des moyens humains, matériels et financiers relativement suffisants assurés par le gouvernement, l’école a formé et mis à la disposition des institutions de développement agricole du pays, des cadres moyens et assez polyvalents notamment des ingénieurs de travaux agricoles.

De 1981 à 2008, elle est caractérisée par le renforcement des capacités scientifiques de l’établissement pour  assurer la formation des cadres supérieurs pour le secteur agricole et rural. Au cours de cette phase, l’ESA/UL a assuré la formation des Ingénieurs Agronomes de conception  dans trois options à savoir l’agroéconomie, la production végétale et la production animale

Que deviennent les diplômés de l’ESA ?

Quant au devenir des diplômés, les débouchés sont l’administration publique et privée dans les secteurs de l’Agriculture, de l’environnement, l’enseignement et la recherche et des prestations de divers services.

Ainsi, les principaux employeurs des diplômés de l’école sont d’une part les départements ministériels en charge de l’Agriculture, de l’environnement, de l’enseignement et de la recherche, du développement à la base, de l’équipement rural et d’autre  part les ONG de développement, les bureaux d’études  et les structures de micro finance.

Ceux-ci sont unanimes pour dire que les diplômés de l’école et plus particulièrement les ingénieurs de travaux et les ingénieurs agronomes de conception formés par ESA/UL sont assez compétents.

Ainsi l’employabilité de ces diplômés est forte.

Il convient de rappeler d’une part que presque la moitié de l’effectif du personnel enseignant de l’école est constituée des anciens diplômés de l’école et que les postes de responsabilité des directions et des services techniques du ministère de l’Agriculture, des principales ONG et les bureaux d’études intervenant dans le développement agricole et rural sont assumés par les diplômés de l’ESA/UL.

Mots-clés :

1 Contribution(s)

  1. Kougbagan say:

    J'ai apprécié

    15/07/2018 22:09:38

Votre avis