Bientôt un nouveau centre de recherche et d’application agropastorale à Vogan (image aperçu du centre)

Le gouvernement l’a si bien compris en orientant d’importants investissements dans le secteur aux fins d’obtenir de très bons rendements et ce, améliorer la vie des producteurs.

Cependant, cet objectif ne peut être atteint qu’à condition que les producteurs soient formés, bien encadrés et que les meilleures pratiques une meilleure productivité soient vulgarisées.

C’est en réponse à ce challenge qu’un nouveau centre de recherche et d’application agropastorale (CeRAA) verra bientôt le jour dans la préfecture de Vogan (sud-Togo).

Avec une bonne dose de théorie et pratique, CeRAA formera des apprenants en production animale et végétale. Ils seront de véritables entrepreneurs agricoles à la fin du cursus.

Des poulaillers seront également construits pour l’élevage des poulets de chairs, de pondeuses et de pintades. La formation pratique portera aussi le maraîchage, la porciculture et les petits ruminants.

Autre aspect important du centre, la recherche et le développement où il est prévu un laboratoire d’excellence pour étudier et proposer les meilleures variétés ou semences. Outre le volet éducatif, le projet entend aussi contribuer au développement de la région.

Un hôtel moderne VIP est prévu. Il sera composé de chambres, de restaurants, de salles de conférences, de salles d’expositions artisanales, d’espaces de loisirs etc.

Coup de pioche pour la construction du centre

A cela s’ajouteront une infirmerie moderne, un terrain de foot, un espace de concert et théâtre. Le projet est porté par les natifs du milieu avec l’appui du gouvernement.

Et ce sont les ministres du développement à la base et de la jeunesse Victoire Tomégah-Dogbé et Ouro-Koura Agadazi en charge de l’agriculture qui ont lancé les travaux ce weekend dans la préfecture.

"L’agriculture n’a pas vocation d’appauvrir les populations, mais bien au contraire de l’enrichir. Une réalité est aussi que la terre ne trompe pas et n’a jamais trompé. Nous pensons que c’est une très belle initiative que nous soutenons. Ce centre permettra d’améliorer les productions sur le terrain afin de tirer le maximum de profit de cette première richesse qu’est l’agriculture", a déclaré Mme Tomégah-Dogbé, ministre et cadre du milieu.

Evalué à 750 millions F.cfa, CeRRA sera érigé sur 5 hectares et permettra le développement de l'entreprenariat rural et l'épanouissement de la population de la préfecture de Vo.

Mots-clés :

1 Contribution(s)

  1. AMEDONOUH say:

    Excellente initiative, bravo à Mme la Ministre, celui de l'agriculture, ainsi que toutes les équipes qui les accompagnent. L'agriculture et notamment la TERRE NOURRICIÈRE, bien gérer est une très bonne chose pour toute les populations. Bravo aussi aux natifs du milieu.

    06/11/2018 19:18:54

Votre avis