KAKATI Kossi Mawusi, Directeur Général de la CEET

KAKATI Kossi Mawusi, Directeur Général de la CEET a dévoilé vendredi le basculement de ses unités les plus importantes de production thermique qui tournent depuis peu au gaz.

Lire aussi : Un pétrole additionnel pour le lampion

"Nous allons passer maintenant de cette énergie propre vers l’énergie renouvelable à travers des projets de centrales solaires. De façon convergente, nous irons d’abord vers un assainissement de nos parcs thermiques en rendant cette énergie propre ensuite, une transition vers une énergie renouvelable ; le solaire et l’hydroélectrique", détaille-t-il.

Mais avant ce basculement complet, il faut d’abord avoir un sous-bassement de stock d’énergie pour pouvoir absorber l’intermittence. 

Lire aussi : Le Togo a besoin de 1000 milliards pour électrifier 50% des ménages

"Si les énergies renouvelables fonctionnent de façon intermittente, il va falloir compenser cela par un pool énergétique thermique mais propre. C’est ça que nous sommes en train de faire dans le déploiement de la stratégie d’électrification", insiste-t-il.

Taux de couverture 100% d’ici 2030

Réunion des dirigeants de la compagnie à Lomé

Le pari fixé par le gouvernement dans sa stratégie nationale d’électrification est d’atteindre un taux de 100% d’ici 2030. "Nous sommes très proche de passer déjà à 50% d’ici fin 2019 début 2020 et nous avons l’ambition de passer à 100% d’ici 2030", annonce le patron de la compagnie.

Il se dit prêt à accompagner le gouvernement dans l’atteinte des objectifs fixés dans cette feuille de route.

Lire aussi : Qui pour livrer des véhicules moins polluants à la BOAD ?

Dans cette dynamique d’amélioration du climat des affaires, après une réduction de 30% en 2018 des frais de raccordement, le gouvernement togolais vient de procéder à nouveau une réduction des frais de raccordement moyenne tension au réseau de service public à 50% en 2019.

À cette réduction s’ajoute la disposition relative à la possibilité de payer sur un échéancier pouvant aller jusqu’à six mois.

La CEET compte à ce jour, 685 clients lotis sur la moyenne tension et regroupant les sociétés industrielles, les PME, les hôtels et les organismes internationaux. Cette clientèle représente 40% du chiffre d’affaires de la compagnie.

Votre avis