Ivohasina Razafimahefa

Ivohasina Razafimahefa, chef de la mission du fonds a bouclé mercredi à Lomé la troisième revue du programme en annonçant un prochain décaissement de 35 millions de dollars en faveur du Togo.

"La mission est parvenue à un accord au niveau des services avec les autorités togolaises sur les politiques économiques et financières qui pourraient motiver l’approbation de la troisième revue du programme appuyé par la FEC et qui prévoit en tout une enveloppe de 280 millions de dollars soit 140 milliards de Franc CFA et qui serait réparti en sept décaissements dont celui des 35 millions de dollars en entendant l’approbation du conseil d’administration", a-t-il souligné.

"Si le conseil d’administration donne un avis favorable au rapport que nous allons soumettre, nous prévoyons faire un décaissement de l’ordre de 35 millions de dollars après ces trois mois ce qui est à peu près l’équivalent de  20 milliards de Franc CFA",  a déclaré le chef de la mission du FMI.

Selon lui, l’activité économique du Togo montre des signes d’un début de stabilisation malgré les faiblesses persistantes observées dans certains secteurs.

"Après avoir connu en 2017 une décélération en raison des tensions sociopolitiques, la croissance économique devrait s’accélérer pour atteindre un taux de 4,7% en 2018. L’inflation est ressortie à 0,9% en Septembre 2018. Le solde budgétaire global a affiché un excédent de 0,7% du PIB au cours de cette période", assure-t-il. 

Parlant du secteur agricole, Ivohasina pense que "la bonne pluviométrie a favorablement contribué au secteur en particulier le secteur coton qui a eu une bonne amélioration aussi bien que le secteur café".

Mots-clés :

Votre avis