Le Haut conseil évalue les organismes de recherche et les établissements d’enseignement supérieur qui conduits des recherches scientifiques.

Dans son rapport final après l’évaluation, l’organisme d’accréditation atteste que le CERSA constitue un pôle attractif de l’Université de Lomé, orienté vers le développement du secteur agricole en général et de la filière avicole en particulier.

« Le master en Sciences Aviaires proposé dans ce cadre répond à un besoin fort de la société togolaise et plus largement des pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le positionnement de cette formation, unique et de qualité, est pertinent dans le contexte agricole de la région et les objectifs de formation sont cohérents vis-à-vis des besoins immédiats et futurs des filières avicoles », souligne le rapport d’évaluation.  

Le rapport précise également que « l’attractivité de cette formation dépasse le cadre du pays, avec l’accueil d’étudiants de différentes nationalités au cours des deux premières promotions ».

« L’atteinte et le maintien des effectifs fixés dès l’ouverture du master confirment son attrait et la qualité de l’enseignement délivré », salue les évaluateurs qui soulignent que « la forte connexion avec les acteurs du monde socio-économique, qui ont participé notamment à l’élaboration du programme de Master, assure une formation évolutive et en adéquation avec les besoins de terrain ».

Le CERSA est le premier établissement de l’Université de Lomé à faire accréditer son programme Master par le HCERES. Les cinq parcours du Master en sciences aviaires sont: « Procédés de Transformation et sécurité sanitaire des produits avicoles; Biosécurité et bio-sûreté de la filière avicole; Techniques de productions avicoles; Biotechnologie et génétique avicole et Socio-économie et marketing de la filière avicole ».  

Expérience de laboratoire réalisée au CERSA: inoculation d’un produit dans des oeufs

Financé par la Banque mondiale à hauteur de 8 millions de dollars (plus de 4 milliards de FCFA), le CERSA crée en 2014, forme des diplômés qualifiés d’Afrique de l’Ouest et du Centre de niveau Master et Doctorat, et apporte des innovations permettant de réponde aux nombreux défis de développement régional spécifiques à la filière avicole.

La première promotion des étudiants formés en master ont développé des technologies innovantes  qui pourront le développement socio-économique et assurer la sécurité alimentaire.

Le centre d’excellence a précisé que chaque invention des apprenants est examinée par un jury de haut niveau avant l’obtention du diplôme. Au sortir de la formation, les étudiants pourront s’installer à leur propre compte et devenir de véritable entrepreneur et participer à la création de la richesse et réduire le taux de chômage.

Au Togo par exemple, la volaille est la denrée animale la plus consommée mais le pays ne produit que 32% de la demande nationale. Le CERSA est une opportunité pour l’Afrique de réduire ses factures d’importations de denrées animales et d’aller vers une autosuffisance alimentaire.

Mots-clés :

Votre avis