On a toutefois observé de légères variations allant jusqu’à 50 Fcfa dans les plateaux et 100 Fcfa dans les savanes.

Les régions de la Kara et des savanes sont celles qui ont enregistré les prix les plus bas du bol de mil (800 Fcfa).

La région maritime et celle des plateaux ont par contre battu les records de prix élevé du bol de mil mis sur leurs marchés.

Mots-clés :

Votre avis