Dans plusieurs marchés de la région de la Kara, le bol se négocie à 800F.  Dans la région maritime, le prix de vente du bol de sorgho est resté stable dans toute la région au prix de 750 F cfa. Ce prix est plus ou moins moyen, variant entre 650 et 700 F cfa dans les régions des plateaux et des savanes.

Dans la région centrale, ceux qui ont acheté le sorgho cher, l’ont payé à 600 F cfa et dans la région de la Kara, le prix n’est pas descendu au-dessous de 750 F cfa. Il est donc inutile voire plus coûteux à une revendeuse ou un passager dans la région de la Kara de s’approvisionner du sorgho pour le consommer ou le revendre dans n’importe quelle région du pays.

Ceux qui ont acheté le sorgho à Tchamba au cours de cette semaine se sont faits un profit brut de 225 Fcfa s’ils le vendaient ou le commercialisaient à Bassar ou à Kétao, et 175 Fcfa, si le stock acheté est destiné aux consommateurs de Lomé ou Vogan dans la région maritime. Le prix du sac de sorgho sur toute l’étendue du territoire national varie de 19 à 28 mille FCFA.

 

Mots-clés :

Votre avis