Si l’état d’approvisionnement du mil est moyen sur tous les marchés du territoire, les prix ont cependant varié d’un marché à un autre.

Au sud-Togo, à Akodessewa par exemple, le prix indicatif du 2,5kg est de 1000F.cfa.

Dans les plateaux, c’est au marché d’Agbonou qu’on a le mil au prix 850F.cfa.

La même tendance est également notée du côté des savanes. A Gando et Barkoissi, le prix indicatif du bol est de 850F

Sur les marchés de Sokodé, Sotouboua ou Tchamba dans la région centrale, le mil a gardé une constance au niveau du prix, soit 900F.cfa. Idem à Kara et à Kabou.

Mots-clés :

2 Contribution(s)

  1. YaYa Moutaïrou say:

    Vu le coût de ces produits de première necessité sans cesse grandissant, il va falloir que l'état agisse sur des paramètre pour éviter le pire vu le niveau de vie de la population

    23/07/2018 10:46:48
  2. BASSIMBOKOA MALOUMITÉ say:

    Le MIFA est bienvenu Surtout revoir les taux d'intérêts des IMF et banque vraiment à la baise. Délais des paiements comme 1ans est suicidaire pour les paysans et des montant minimum comme 100 000.

    22/07/2018 23:23:34

Votre avis