Visite du ministre Agadazi dans la ferme

Dans son petit village à Gnatovi (45 km au nord-ouest de Lomé) où la ferme est installée sur près de 50ha, Gratien imprime ses marques.

Il a fait engager deux bergers qui sont payés par mois. Leur rôle est de conduire les 1000 têtes de petits ruminants au pâturage et veiller sur eux comme des anges gardiens.

"C’est un travail que j’ai toujours aimé et je veux aider mon papa pour que cela devienne une grande entreprise", lâche-t-il à agridigitale ajoutant que son ambition est d’agrandir la ferme sur 100ha.

Tellement, le travail abattu est impressionnant et les résultats obtenus en 3 ans grâce aux appuis apportés par l’Etat, à travers le projet d’appui au secteur agricole (PASA) sont encourageants.

En visite dans la ferme mercredi, Ouro-Koura Agadazi est plus qu’ému.

"C’est vraiment impressionnant car au-delà de l’amélioration des conditions de vie dans la ferme, ce sont des emplois qui sont créés",  s’est-il félicité.

Le ministre Agadazi a rappelé que "le gouvernement amplifie ses actions menées pour obtenir une masse suffisante de matière première agricole afin d’accélérer la transformation des produits agricoles".

Il précise que "des instruments financiers sont ainsi mis en place pour soutenir la production dans toutes les filières, un soutien matériel technique et financier en faveur des jeunes identifiés sur la base du potentiel existant". 

Le PASA compte pour cette année 304 bénéficiaires à l’échelle nationale pour une subvention estimé à 1 milliard F.cfa.

Mots-clés :

1 Contribution(s)

  1. KODJO Messan Didier say:

    Félicitations mon frère, très bonne vision, tu as tout mon soutien

    11/10/2018 23:40:15

Votre avis