Évolution des prix sur le marché local

La céréale à la base de l’alimentation au Togo enregistre le prix le plus bas dans les plateaux avec 375F le 2,5kg et le prix élevé, toujours dans la région maritime avec un niveau de prix tournant entre 500 et 550F.

Le sorgho a connu son fort prix dans la région de la Kara, notamment sur les marchés de Banjeli et Bassar où le prix relevé est de 800F. Par contre dans la région des plateaux et centrale, le prix est à un niveau confortable de 575 et 600F.

Le haricot est cependant abondant dans la région des plateaux et se négocie autour de 1475F et 1500F.

Le prix le plus bas du haricot, c’est toujours dans la région des savanes (1200F) où cette céréale est aussi très cultivée. Quant au mil, il faut se rendre dans la région de la Kara et Savanes pour l’avoir à un prix intéressant (750-800F).

Dans les autres régions, le 2,5kg tourne autour de 900, 1000 voir 1050F au marché d’Akpesseme dans la région des plateaux.  

Enfin, le gari (farine à base du manioc), la région des plateaux et Maritime (sud-Togo) gardent toujours le leadership (450F-500F).

Dans les autres régions, surtout les savanes, non seulement l’approvisionnement du marché est rare, le prix garde une constance depuis des semaines, 750-800F.cfa.

Mots-clés :

Votre avis