Mis en place selon les riverains pour desservir le village et les localités environnantes en offre et demande, le marché est pour un nombre important de personnes, une source d’activité génératrice de revenu.

Azia, revendeuse de produits cosmétiques et ingrédients de cuisine décline l’importance de ce marché.

"Je viens au marché de Sagbadai vendre des produits cosmétiques et quelques ingrédients de la cuisine ; en retour, j’achète auprès des paysans des céréales et de la volaille que je commercialise à Sokodé", a-t-elle confié au reporter du journal Agridigitale.

Mohamed est conducteur de taxi-moto. Tous les mercredis, il est basé au marché de Sagbadai. 

"J’habite à Sokodé. Au début j’amenais une commerçante à Sagbadai le matin pour passer la chercher le soir ; à un moment donné quand je la dépose le matin, je gagne certains clients en rentrant. Je me suis enfin aperçu que je pouvais me faire de l’argent à Sagbadai les mercredis au lieu de me bousculer avec mes pairs en ville. C’est plus relaxant et rentable. Maintenant je viens avec ma cliente, je tourne dans la localité et nous rentrons ensemble le soir", témoigne Mohamed.  

Pour les riverains, le marché de Sagbadai est plus qu’un supermarché. C’est en même temps leur pharmacie, leur boutique de prêt à porter, de cosmétiques, leur buvette, leur centre culturel bref, ils y subviennent à presque tous leurs besoins de la semaine.

En plus, c’est pour ces derniers, une occasion d’écouler leurs produits agricoles à un coût un peu plus élevé que s’ils devaient les commercialiser dans leurs localités.

Le marché de Sagbadai dessert principalement les localités de Kparioh, Tchitchao, Moza, Bozalou et Sagbadai même.   

Le marché de Sagbadai, aussi petit et local soit-il avec une fréquence d’animation hebdomadaire, mobilise un nombre important d’acteurs qui dépendent véritablement de ce marché et qui en tirent un profit inestimable.

Les habitants et riverains de Sagbadai s’en réjouissent pour la desserte de leur localité et les commerçants et autres acteurs du marché remercient Dieu pour le trésor caché qui leur a été révélé.

En photo, Mohamed, conducteur de Taxi-moto à Sagbadai (Agridigitale).

Votre avis