Eric Awougnon, point focal du FEM au Togo attend les bons projets

"Vous avez un projet qui peut contribuer à la réduction des émissions, n’hésitez donc pas de frapper aux portes du point focal du Fonds pour l’Environnement Mondial au Togo", lâche-t-il à agridigitale.

Lire aussi : Pour le climat, André Johnson s’engage

Le FEM accompagne les projets dans des domaines tels que la biodiversité ; la désertification, la dégradation des terres ; les changements climatiques ; les produits chimiques puis les déchets et les eaux internationales.

AGRIDIGITALE.NET: C'est quoi le FEM et son rôle?

Eric Awougnon: Le Fonds pour l’Environnement Mondial est un mécanisme financier qui permet de financer les surcoûts d’activités des projets de développement qui auraient des impacts sur l’environnement.

Il est composé d’une part des pays donateurs et d’autre part des pays bénéficiaires dont le Togo qui aujourd’hui, fait partie du conseil d’administration du FEM au nom de sept pays.

AGRIDIGITALE.NET:  Quels projets éligibles au financement du FEM ?

Eric Awougnon : Le FEM octroie des cycles de financement de quatre ans au cours desquels il met à la disposition de ces pays bénéficiaires, des allocations sous forme de dons pour financer les projets dans des domaines tels que la biodiversité ; la désertification, la dégradation des terres ; les changements climatiques ; les produits chimiques puis les déchets et les eaux internationales.

Aujourd’hui, nous sommes au 7ème cycle de financement qui couvre la période du 1er Juillet 2018 au 30 Juin 2022. Au cours de ce cycle, le Togo comme bénéficiaire, a reçu des allocations pour un montant de 7.000.000 de dollars, environ 4 milliards de franc CFA.

AGRIDIGITALE.NET: À quoi servira cet argent pour le Togo ?

Eric AwougnonLes sept millions de dollars ont fait objet d’un processus d’identification de priorité qui a vu la participation de tous les acteurs qui interviennent dans le domaine.

Actuellement, le Togo est dans sa phase de préparation de projets. Déjà, le pays a retenu un projet sur la mobilité propre qui va se concentrer sur les transports électriques pour un montant de 500.000 dollars, un projet multifocal qui combine les aspects biodiversité et désertification pour un montant de 6.130.000 dollars et la dernière partie qui s’élève à 600.000 dollars est confié aux ONG et aux communautés à la base.

AGRIDIGITALE.NET: Qui peut bénéficier de financement du FEM ?

Eric Awougnon : Je suis le point de contact direct du FEM au Togo. Nous avons trois types de financement.

Il y a les projets de grandes tailles dont la valeur doit être supérieure à 2.000.000 de dollars; les projets de tailles inférieures à 2.000.000 de dollars, et les micros projets au niveau des ONG qui sont de 25.000 dollars.

3 Contribution(s)

  1. GOMASSI BRICE say:

    bonjour FEM, J'ai deux projets qui répond je croie à vos buts. le premier plus grand est la création d'une école Agrosilovo pastorale dans 54 pays d'Afrique. . ce serait une ecole qui debutera avec les tous petits enfants de 5 ou 6 ans . on leur enseignera dès l'enfance le respect de l'environnement. le système de production agrosilovo pastorale , un système qui mets en harmonie la production animal dans les verger et les essences d'arbres forestier, en association avec les céréales et tubercules. l'introduction des abeilles, escargots dans le même domaine. l'enseignement sur les effets néfastes de la monoculture. .l'importance des semies directes sous couvert végétal pour eviter la dégradation des sols, les inondations, la perte de l'humus et la régénération naturelle des sols morte par les graines de Mucuna par exemple. . ce serait la première école par excellence qui prendra le problème environnemental à sa source, car les enfants qui seront les hommes de demain sont la solution à un monde plus ecologique.. d'ici 30 ans ils seront tous des ecologistes née et garantirons la survie de la biodiversité. .. mon deuxième projet est un champ agrosilovo pastorale en expérimentation dans les montagne de kloto que Agridigital connais très bien. vue la croissance de la population et les projections des spécialistes affirmant que l'Afrique d'ici decenies serait de deux milliards. . il est plus qu'urgent de soulever certains points sur les produits industriels comme le café, le cacao, le coton, l'evéa et l' anarcades . force est de remarquer qu'il serait difficile pour la population africaine de répondre aux monde occidental dans la fourniture de ces produits qui ne sont souvent ni transformer ni consommer par la population Africaine, il serait donc plus que légitime que les dirigeants voudront dans l'urgence alimentaire favoriser la production cerealière pour la population, contrain d'abandonné les cultures de rentes. pour se faire nous essayons de montrer actuellement qu'il est possible dès maintenant d'associer de manières durable et respectueux de l'environnement les cultures dite de rentes et les céréales pour toute la vie du champs ce qui anticiperai favorablement à une crise certaines d'ici une trentaine d'année. merci

    09/05/2019 18:14:15
  2. VIVITI kommi say:

    Félicitations pour le Togo et courage au point focal FEM Togo Merci , d'ordre déjà notre ONG GEPIB vous soutient avec 208 ha de forêt communautaire dans le canton de Dzolo P/AVE et 100ha à Anyron canton d'Assahoun P/AVE Merci le D. E de GEPIB VIVITI kommi

    09/05/2019 18:06:13
  3. Marius BAGNY say:

    Bonjour. Merci pour les précieuses informations. Le FOND prend -t-il en charge des projets de recyclage des déchets qui ont un impact négatif et un risque avéré sur l'environnement ? Merci.

    09/05/2019 12:08:17

Votre avis