Le Directeur du CFMI Jules Anani Gozo veut former en technique d'irrigation

Patron du Centre de formation aux métiers de l’industrie (CFMI) inauguré en 2016 par le président Faure Gnassingbé dans la zone portuaire togolaise, Jules veut ouvrir très prochainement une filière consacrée aux techniques d’irrigation.

"Les études de faisabilité sont en cours tout comme les négociations avec les bailleurs de fonds", a-t-il ce samedi confié à Agridigitale.

Il estime que "l’eau est tellement précieuse qu’il faut savoir la gérer" et c’est ce savoir-faire que le CFMI compte apporter pour accompagner la dynamique lancée par le gouvernement qui a fait du secteur de l’agriculture, une priorité.

S’il reconnaît que le centre depuis sa création forme en plusieurs spécialités qui ne sont pas directement liées au secteur agricole,  il souligne que les techniciens déjà formés par le centre interviennent dans la chaine de valeur, notamment dans la réparation des matériels agricoles.

"Quand on parle aujourd'hui de parc agro-industriel, la transformation des produits de qualité et en quantité ; le conditionnement des produits finis; le CFMI est la référence", a-t-il indiqué.

CFMI, fruit de la coopération française (Agence française de développement) et du Partenariat public privé (PPP) offre à ce jour des formations initiales qualifiantes et continues dans cinq filières industrielles (métallerie-soudure, mécanique industrielle, mécanique diesel, l’électromécanique, et climatisation et froid industriel).

Le centre forme des ressources humaines de qualité en fonction des  besoins exprimés par  les entreprises industrielles du Togo et de la sous-région.

Mots-clés :

Votre avis