Jean-Paul Agboh Ahouélété, initiateur du Guide, Directeur du journal Focus Infos

Un guide pratique des affaires au Togo vient d'être mis sur le marché. Il s’agit d’un recueil d’informations destiné aux opérateurs économiques, aux investisseurs, aux entrepreneurs et également aux porteurs de projets, bref à tous ceux qui s’intéressent à l’environnement des affaires au Togo.

"C’est vrai, il y a une masse d’information qui circule et qui provient notamment de sources officielles mais c’est très difficile pour les entrepreneurs ou les porteurs de projet d’avoir accès à ces informations. D’où l’idée d’avoir  dans un document unique toutes ces informations qui ne sont pas une analyse prospective de la situation économique du pays et ne constituent pas non plus un outil de conseils mais plutôt un guide qui accompagne, qui donne des informations précises et claires", justifie Jean-Paul Agboh Ahouélété, initiateur du guide et Directeur du journal Focus-Infos.

Ce document de 132 pages comprend cinq grandes parties à savoir ; la présentation du Togo à travers les perspectives économiques, les données macroéconomiques, les indicateurs sociaux, de cultures, créer et administrer une entreprise au Togo ; les opportunités d’investissement et de financement basé sur le PND, les coûts de facteurs de production (eau, énergie, communication…) ;  informations pratiques telles que l’annuaire des experts comptables, d’avocats, de cabinets de recrutement etc.

Il expose également les avantages comparatifs du pays surtout dans le contexte de Doing business et de promotion du Plan National de Développement 2018-2022.

L’intégration fait partie du Doing Business

La Communauté des Etats Des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a mis en place des politiques pour la libre circulation des biens et des personnes. Mais Ronke-Amoni Ogunsulire, représentante régionale de la Société Financière Internationale du Groupe de la Banque Mondiale pour le Bénin, Burkina Faso, Ghana, Niger et Togo fait constater que cette politique n’est pas toujours respectée.

Elle propose des accords bilatéraux entre les pays pour limiter les frais arbitraires au niveau des frontières afin de faciliter les affaires au sein de la communauté.

"Le travail de Jean Paul et son équipe va permettre d’avoir une visibilité sur le Togo et de réduire également les coûts de l’information. Vivement que cela s’étende aux autres pays de la sous-région pour en faire un véritable outil d’intégration", souhaite Kokou Edem Tengue, Directeur Général de Maersk Togo.

---------

ANANI E.

Mots-clés :

Votre avis