Avancées significatives

Seule fausse note, la production halieutique a connu une régression. 24. 910 tonnes de poissons produits en 2018 contre 27 000 tonnes en 2017 soit une régression de -7,7%.

Pour les filières végétales, il a été produit, 1 339 106t de céréales en 2018 contre 1 301 070t en 2017 (soit, 2,92% en plus) ; 1 973 230t de tubercules en 2018 contre 1 907 965t en 2017 (soit 3,42 en plus) ; 316 021t de légumineuses en 2018 contre 305 634t en 2017 (soit 3,40 en plus).

La comparaison des productions prévisionnelles des cultures de rente se présente comme suit : 20 554t de café en 2018 contre 18 476t en 2017 (soit 11,2% de progression). 14 125t de cacao en 2018 contre 12 289t en 2017 (soit 14,9% de progression) 126 731t de coton en 2018 contre 117 166t en 2017 (soit 8,2% de progression).

Au niveau de l’élevage, on note également des progressions dans toutes les filières.

453 088 têtes de bovins en 2018 contre 450 643 en 2017 (soit 0,5% en plus) ; 1 552 090 têtes d’ovins en 2018 contre 1 488 083 têtes (soit 4,3% en plus) ; 3 944 960 têtes de caprins en 2018 contre 3 711 611 têtes en 2017 (soit 6,3% en plus) ; 1 057 080 têtes de porcins en 2018 contre 1 043 336 têtes en 2017 (soit 1,3% en plus) ; 23 934 120 têtes de volaille en 2018 contre 22 545 385 têtes (soit 6,2% en plus).

Dans l’ensemble, on note une bonne répartition pluviométrique dans le temps et dans l’espace et une bonne disponibilité de la matière sèche et de l’eau pour les agropasteurs sur toute l’étendue du territoire national.  

Des recommandations du FNPT 2018 exécutées à 72%

Sur un total de 29 actions prévues dans la mise en œuvre des recommandations de l’édition 2018 du Forum National du Paysan Togolais (FNPT), 21 ont été réalisées; soit un taux de réalisation de 72,41%.

Regroupées en 5 axes principaux, elles portaient sur:  les opportunités à saisir en lien avec la promotion des entreprises agricoles ; amélioration de la qualité et la gestion des infrastructures (aménagements hydroagricoles, infrastructures de soutien) et les matériels et équipements agricoles ; Renforcement de la valorisation des produits agricoles togolais ; Promotion de la commercialisation et la consommation des produits agricoles animaux et halieutiques togolais ; Intensification de la promotion et du développement des cultures de rentes (café-cacao coton, anacarde, soja, noix de karité, etc.)

Pour le compte des opportunités à saisir en lien avec la promotion des entreprises agricoles, 1 561 membres issus de 147 coopératives de producteurs ont été formés sur diverses thématiques. 

Parlant du renforcement de la valorisation des produits agricoles togolais, on note entre autres, le processus complet des normes de qualités et certification des produits et développement de labels qualités, la certification de 220 produits alimentaires en 2018, des contrats de marchés pour les producteurs exécutés avec l’appui du MIFA.

Revenant à la promotion de la commercialisation et la consommation des produits agricoles animaux et halieutiques togolais, 20 tonnes d'aliments pour poisson ont été acquis au profit des pisciculteurs à prix subventionné.

--------------

Envoyé Spécial à Kara, ANANI E.

Votre avis