Faure Gnassingbé avec la délégation de Zongmei (crédit photo présidence)

L’entretien s’est déroulé à Beijing en Chine en prélude à l’ouverture lundi du Forum de coopération Chine-Afrique (Focac) où le chef de l’Etat est attendu avec toute sa délégation.

Le parc agro industriel qui sera érigé à Akodessewa dans la préfecture de Vo permettra notamment d’accompagner la stratégie de transformation agricole que le Togo prône pour atteindre l’autosuffisance alimentaire et faire de l’agriculture un vrai levier de développement.

"Il s’agit pour nous de concrétiser l’esprit de Johannesburg pour aller vers le projet de parc industriel afin de développer l’agriculture au Togo", indique le patron M. Mingfeng.  

Il a signifié que "ce parc mixte offrira beaucoup d’emplois aux togolais et va intégrer la culture du riz, des légumes, du maïs, de l'élevage et du tourisme".

Lire aussi : AED pour former à l’alternance au Togo

Le président Faure Gnassingbé a, à son tour exprimé le souhait que cette compagnie chinoise puisse nouer des partenariats avec les IFAD spécialisés en aquaculture et en élevage.

Lire aussi : 10 IFAD pour recadrer la formation dans le secteur agricole au Togo

Pour le Chef de l’Etat, ce parc premier du genre devra contribuer à la formation des paysans et au développement des filières porteuses comme le manioc, une chaine de valeur que le Togo est prêt à développer.

Suivre le reportage sur le Centre pilote de Zanguera

La compagnie Zongmei avait déjà au lendemain du premier forum de coopération Chine-Afrique tenu à Johannesburg en Afrique du sud construit à Zanguéra (banlieue ouest de Lomé) le premier centre pilote de technique agricole.

Un centre qui développe plusieurs techniques de production agricole au Togo et dont les résultats sont mis à la disposition du gouvernement et des producteurs togolais.

Votre avis